Newsletter ActuaBD

Mamette, tome 3 : Colchiques - Par Nob - Glénat

  • Après l'été des jeux, voici l'automne et parfois ses mauvaises nouvelles. Qu'importe, rien ne peut démonter la douce et positive Mamette. Des francs éclats de rire jusqu'à des sujets plus graves comme le chômage et la mort, cette série réussit l'incroyable pari de réunir toutes les générations : du pur bonheur !

Qui a dit que la vie des vieilles dames était ennuyeuse ? Pas Mamette en tout cas. Il faut dire qu’elle a beaucoup à faire pour remonter le moral de ceux qui l’entourent ! Entre son grand fiston qui vient d´être viré de son boulot, le petit Maxou qui a des problèmes à l’école, Madame Vidal qui a la grippe, sans oublier la cynique Mademoiselle Pinsec qui se met à lire des romans d’amour, rien ne tourne rond en ce moment. Mais dans la grisaille de l´automne, c’est toujours dans le cœur de Mamette que l’on peut trouver du soleil !

Mamette, tome 3 : Colchiques - Par Nob - Glénat

Avec Julien Neel, Nob fait sûrement partie des talents forts de Tchô et Glénat : ses pluralités de ton et de dessin, son goût pour les choses simples de la vie qui dévoile de grands sentiments, en font un auteur à la fois sensible et drôle, une bivalence peu facile à atteindre.

Une fois encore, dans ce troisième album de Mamette, qui semble suivre les saisons comme Lou !, les moments hilarants (et "Je pèse mes mots" comme pourrait dire le docteur de notre petite vieille) succèdent aux instants tendres, voire parfois tristes. Mais ces quelques instants d’apitoiement ne peuvent empêcher cette vivace septuagénaire de prendre la vie du bon côté, ce qui donne à la série une pêche incroyable.

Cette petite vieille rondouillarde vient d’ailleurs d’étrenner son nouveau site Internet, tandis que son petit neveu poilu, mon ami Grompf, termine le pilote de sa future série animée dont nous vous donnerons des nouvelles prochainement.

Entre Maxou qui cible les enfants et adolescents, et Mamette qui symbolise le troisième âge, vous devez peut-être vous dire que cette série n’est vraiment faite pour vous. Ce serait une grave erreur de passer à côté, car vous ne pourrez pas y échapper indéfiniment : la qualité du dessin en couleur directe et la sensibilité du scénario vous rattraperont un jour ou l’autre. Alors, la prochaine fois que vous tombez sur un de ses albums, ouvrez-le et lisez une ou deux pages des aventures pas-du-tout-trépidantes de Mamette, et si vous ne succombez pas, venez vous défouler en postant votre avis négatif, mais je parie déjà qu’ils ne seront pas nombreux.

Le site internet de Mamette

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD