Mamohtobo - Par G. Schemoul & N. Peña - Gallimard / Bayou

2 avril 2009 4 commentaires
  • Gallimard publie, dans la collection Bayou, le premier album d’un nouveau venu, Gabriel Schemoul, qui met en images une histoire de Nancy Peña dans un style pour le moins versatile. Le résultat ne nous a pas convaincu.

Mamohtobo est porté par la plume fantaisiste de Nancy Peña, dont on a déjà écrit beaucoup de bien dans nos colonnes. Comme dans son récent Chat du Kimono, elle trouve l’argument de son histoire dans le textile. Dans un recoin polaire de Russie, l’apparition de mammouths sur la robe d’une future mariée est signe de mauvais présage… On va donc lire dans cette robe comme dans les entrailles d’un poulet. Le voyage de marins russes vers l’épave d’un vieux navire prisonnier des glaces sera-t-il marqué du sceau de la malédiction ?

Et puis…le Mamohtobo ne répond plus... Il n’y a pas beaucoup d’autres choses à dire sur ce titre franchement décevant. Principalement, et même si la maîtrise technique de Gabriel Schemoul est indiscutable, parce que ce jeune dessinateur doit encore lâcher énormément de lest vis-à-vis de ses maîtres en bande dessinée sous peine d’être vite catalogué déjà-vu. Et, malheureusement, le scénario a également un goût de réchauffé pour qui a lu les albums récents de la scénariste. Mamohtobo paraît donc un peu court pour cette collection Bayou qui abrite d’habitude des récits denses. On n’aime pas jouer à la critique façon juré de la Nouvelle Star, mais cet ersatz-là a tout du vaisseau fantôme. Rendez-vous au prochain livre, pour nous prouver le contraire.

Mamohtobo - Par G. Schemoul & N. Peña - Gallimard / Bayou
Un extrait de Mamohtobo
© Schemoul & Peña - Gallimard

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Gabriel Schemoul sera en dédicace le samedi 16 mai à la librairie Apo(k)lyps, Paris.

    Répondre à ce message

  • Vous êtes bien-sûr que c’est une page de l’album, ce n’est pas le story board plutôt ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Lassé le 7 mai 2009 à  11:43 :

      Ben allez-y mon vieux !Montrez-nous ce qu’est une planche qui ne ressemble pas à un story-board et de quoi vous êtes capable !Il est toujours amusant de constater que les gens critiquant un dessin"lâché"sont,en général,des personnes n’ayant jamais pratiquer le dessin,ce qui n’est peut-être pas votre cas...dans ce cas,argumentez !N’hésitez pas à nous faire partager vos chocs esthétiques...Schemoul est un superbe dessinateur ce que nous confirme le splendide Ryoshi édité chez Cornélius.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 8 mai 2009 à  21:05 :

        Mais il n’y avait aucune malice dans mon commentaire, si ce sont vraiment les pages qui sont baclées ainsi, tant mieux, je ferais encore l’économie d’un livre.

        Répondre à ce message