Marché de la BD : les petits éditeurs ne désarment pas

21 juin 2011 6 commentaires
  • Alors que l’Université d’été d’Angoulême (6,7,8 juillet 2011) réfléchit au statut de l’auteur, que certains éditeurs battent de l’aile, de nouveaux labels se créent portant à près de 300 le nombre d’éditeurs éditant de la BD en France. Ces derniers jours, on annonce l’arrivée de deux nouveaux labels : Atlantic et Poivre & Sel.

Dans son programme, l’Université d’été d’Angoulême qui a pour thème cette année : « Autour de l’auteur » a inscrit cette question à son programme : « Quid de l’autoédition ? ». Dans le même temps, on annonce ces jours-ci la création de deux nouvelles maisons d’édition : Atlantic et Poivre & Sel.

Tandis que Les Requins Marteaux crient misère, appellent à ce qu’on leur achète plus de livres pour réduire leurs déficits et simplement survivre, organisant des ventes d’originaux pour sauver l’« espèce menacée », et alors que L’Association est dans une phase de recomposition depuis le départ de Jean-Christophe Menu qui, lui-même, s’apprête à lancer un nouveau label, la petite édition ne désarme pas comme en témoigne la création de deux nouvelles structures, un éditeur de « World BD », d’une part, dont la marque annonce un programme à la fois transparent et cohérent : Atlantic, et un autre, Poivre & Sel, consacré à la jeune création.

L’un et l’autre sont créés par des acteurs connus sur la place : Fabrice Sapolsky, le rédacteur en chef de Comic Box, et Benoît Houbart, ex-éditions de la Cafetière et Rêves en bulles. Des passionnés de BD qui n’avancent pas sans connaître les conséquences de leur acte éditorial.

Un catalogue épicé

Marché de la BD : les petits éditeurs ne désarment pasUsant d’une métaphore adaptée, l’éditeur belge « Poivre & Sel » créé par Benoit Houbart promet « un monde de saveurs » et des « collections goûteuses » avec trois nouveautés annoncées pour septembre 2011 :

-  « Salades de nouille » de Valentine Safatly (collection JaLaPeño, un piment mexicain), au graphisme typé « génération blog » propose une tranche d’humour aux préoccupations très féminines.

-  « Fox, sans domicile fixe », de Martin Singer (collection Romarin) propose de rencontrer un SDF sur le mode humoristique mais pas forcément déculpabilisant.

-  « Brèves insolations » de Pat Lacan (collection JaLaPeño) propose des histoires surréalistes pleines d’humour dont le graphisme ne manque pas de charme.

Rien de bien révolutionnaire dans tout cela, mais cette production bien sympathique, diffusée par Makassar, n’est pas moins légitime que bien des « produits » qui nous sont proposés sur le marché et qui, pour le coup, paraissent bien fades.

« Brèves insolations » de Pat Lacan (collection Japaleño)
aux éditions Poivre & Sel

« World BD »

"Morning Glory Academy" de Nick Spencer & Jo Eisma, aux éditions Atlantic

Atlantic, un label de « World BD » (en fait de comics) programme quant à lui ses nouveautés pour août 2011 (Media Diffusion, groupe Media-Participations).

L’effet d’annonce n’en est pas moins métaphorique. Le label prédit « un océan de fraîcheur dans la planète BD » avec « des séries qui vous emportent et qui vous scotchent comme une vague de surf », dont les auteurs sont « des flibustiers à l’œil perçant ». Un catalogue qui se veut « une lame de fond ».

Au-delà de cette rhétorique, l’éditeur promet « le meilleur de l’art séquentiel »… Ceci reste à voir car la « première vague » de nouveautés s’annonce comme classique et hyper-formatée, semblant sortir d’une production outre-atlantique de type Vertigo : un format 19 x 28 cm, d’une pagination de 64 ou 72 pages à 12,95 euros, essentiellement composée de traductions de comics américains agrémentées pour un tiers de « projets transatlantiques ».

"Black Box" de Fabrice Sapolsky, Thomas Lyle & Sébastien Lamirand est le premier titre "transatlantique" de Atlantic

L’intention de Fabrice Sapolsky, déjà scénariste pour Marvel et grand connaisseur de comics devant l’Éternel puisqu’il a dirigé le pro-zine Comic Box, est de bâtir un lieu d’échange entre créations américaines et françaises. Un programme qui a le mérite de la cohérence proposant trois nouveautés en août :

-  Morning Glory Academy de Nick Spencer & Jo Eisma, une école et des élèves « parfaits » pour une série à suspense, « croisement entre Le Prisonnier et Buffy. »

-  Black Box de Fabrice Sapolsky, Thomas Lyle & Sébastien Lamirand, est le fameux tiers « transatlantique », collaboration entre scénariste et coloriste français et un dessinateur américain chevronné. Un suspense autour d’une boîte ayant appartenu à Georges Washington et qui accompagne tous les présidents des États-Unis depuis.

-  Time Bomb de Jimmy Palmiotti, Justin Gray & Paul Gulacy est un autre thriller où les héros sauvent la planète en empêchant l’explosion d’une bombe nucléaire nazie enfouie depuis 70 ans.

Nous souhaitons bon vent à cette nouvelle flottille dans l‘océan des nouveautés !

"Time Bomb" de Jimmy Palmiotti, Justin Gary & Pauk Gulacy.
(C) Atlantic.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
6 Messages :