Newsletter ActuaBD

Marlysa, tome 0 : La jeunesse - Par Gaudin & Danard - Ed. Soleil

  • Pour célébrer la décade de leur naïade, les auteurs nous proposent de revenir vers sa jeunesse, en rajoutant diverses illustrations 'inédites'. Dommage que l'ensemble manque de fantaisie.

À la veille de ses 10 ans, Marlysa entraîne ses amis à l’écart de Tolden pour une journée de baignade. La fête prend vite une tournure imprévue avec l’arrivée des Lods qui finiront par les capturer. Nos jeunes héros attendent d’être vendus aux redoutables Klekols qui se repaissent de leurs prisonniers. L’arrivée d’une jolie et mystérieuse guerrière va changer la donne… Une guerrière qui deviendra “le modèle” de la toute jeune Marlysa !

Pour fêter les 10 ans de Marlysa, Jean-Charles Gaudin évoque l’enfance de la ravissante héroïne masquée avant d’entamer un nouveau cycle de ses aventures. Si le principe du préquel demeure intéressant et riche d’enseignement, on reste malheureusement sur sa faim avec cette aventure gentillettes de 36 pages.

On retrouve bien entendu les premiers compagnons de Marlysa (Tatrin, Cilia, Ossian ainsi que les fameux Lods) et la guerrière qui aide nos jeunes amis fait un bien beau modèle des futures aventures de la blonde masquée. Mais on se demande si les auteurs n’ont pas confondu ’album avec Marlysa enfant’ et ’album pour enfants’ !

Marlysa, tome 0 : La jeunesse - Par Gaudin & Danard - Ed. Soleil

Le graphisme de Jean-Pierre Danard s’en ressent également : point d’angoisse exprimée sur les visages des galopins, même s’ils vont à la curée. Les batailles comportent également un aspect trop lisse, les personnages n’ayant d’ailleurs aucun doute sur leur issue finale.

Ceux qui n’ont pas les exemplaires des Filles de Soleil pourront se rattraper sur les 12 pages en fin de volume qui présentent également les couvertures de Lanfeust Mag’ et celle des Amis de Marlysa. Enfin, si certains s’échinent à décoder les paroles des Klekols cannibales (seul réel intérêt de l’album), mieux vaut aller directement en fin de volume, les traductions y sont proposées.

Cet album a le mérite d’exister. S’il fallait prolonger cette jeunesse, il faudrait mieux se concentrer sur Marlysa seule, accompagnée peut-être de la fameuse guerrière, mais éviter la ribambelle d’enfants : cela rappelle vraiment trop les Goonies !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Assez déçu par cet album et surtout du prix ! l’histoire ne fait que 36 pages pour un prix d’une histoire de 46. Les dessin des dernières pages n’excuses pas ce prix, ca sent l’arnaque de soleil a plein nez, bravo ! encore un coup comme ca et j’irais voir ailleurs de vrais professionnels. Voilà c’est dit na !

    Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD