Marsu Kids T1 : Sorti de l’œuf – Par Wilbur et Conrad d’après Franquin – Marsu Productions

20 novembre 2011 15 commentaires
  • Après Gastoon, voici un autre des bébés-clones créés par Marsu Productions. Ne jetons pas le bambin avec l’eau du bain : ici, l’exercice est plutôt réussi.

Évidemment, c’est tentant : avec le film de Chabat qui sort au printemps prochain, plus il y aura de Marsupilamis dans les librairies, mieux se portera le portefeuille de la société monégasque. Alors pourquoi pas, après Kid Lucky, après le Ptit boule & Bill, le petit Gastoon, répliques récentes des Petit Spirou, Ptits Schtroumpfs et autres Disney Babies, un petit Marsu ?

Mais alors là, gare ! Les amateurs de Franquin sont féroces et Marsu Productions a déjà été pris la main dans le sac en train d‘effacer des Marsupilamis de certaines couvertures de Spirou pour mieux s’en approprier le personnage. Ce mercantilisme avait déplu. Cela dit, avec fidélité et aussi du talent, Batem poursuit depuis des années les aventures régulières du Marsu avec le coup de main du non moins talentueux Colman.

Aussi, quand Marsu choisit Conrad, l’ancien complice de Yann, et sa compagne Wilbur pour s’occuper des Marsu Kids, on ne peut que se féliciter de ce choix : Franquinolâtre avéré, Conrad a connu le Paganini du dessin, lequel admirait les jeunes trublions de la rédaction de Spirou. Conrad est sans conteste un des meilleurs héritiers du trait du maître, mêlant virtuosité et impertinence dans les Hauts de page de Spirou, puis dans Les Innommables, ou encore dans Raj et dans Tigresse blanche

Avec Wilbur au scénario, ils produisent un petit album charmant, toute en espièglerie et en fraîcheur. Ils ne se contentent pas de délayer la sauce franquinienne : ils construisent un véritable monde à part dans la jungle palombienne. Naturellement, les clins d’œil à l’œuvre originale ne manquent pas, mais ils ne sont jamais là pour quémander une légitimité qui manquerait : Le premier album des Marsu Kids est réussi, et nous sommes ravis de cette bonne surprise.

Marsu Kids T1 : Sorti de l'œuf – Par Wilbur et Conrad d'après Franquin – Marsu Productions
Marsu Kids T1 : Sorti de l’œuf – Par Wilbur et Conrad d’après Franquin
(c) Marsu Productions

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander « Marsu Kids T1 : Sorti de l’oeuf » de Conrad et Wilbur, d’après Franquin sur Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
15 Messages :
  • Un petit correctif : les albums de Kid Lucky n’étaient pas de « Yann et des Léturgie » (Simon & Jean) mais de Yann et Conrad (sous le pseudonyme de Pearce) et de Jean Léturgie.

    Pour le reste, je suis d’accord avec vous. Didier Conrad est bien le Paganini du dessin. Pour paraphaser Sébastien Naeco, je dirais qu’il redore le Marsupilami avec une véritable leçon de mise en scène, une maîtrise du personnage dans toutes ses poses, un trait dynamique et élégant, un sens du décor et des ambiances qui replacent la série au meilleur niveau, à savoir celui du Nid du Marsupilami par Franquin.

    Alors, même s’il s’agit d’une démarche commerciale, on ne peut que remercier les auteurs pour leur niveau d’investissement au service de ce personnage mythique.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 21 novembre 2011 à  08:56 :

      Un petit correctif : les albums de Kid Lucky n’étaient pas de « Yann et des Léturgie » (Simon & Jean) mais de Yann et Conrad (sous le pseudonyme de Pearce) et de Jean Léturgie.

      Ah non, le dernier est bien de Yann et des Léturgie.

      Pour le reste, je suis d’accord avec vous. Didier Conrad est bien le Paganini du dessin.

      Vous avez mal lu : quand je parle de "Paganini du dessin", je parle de Franquin. Faut pas déconner quand même.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Brian Addav le 21 novembre 2011 à  09:16 :

        Pour le Kid Lucky, vous êtes sûr de ne pas mélanger, question auteurs, avec le Gastoon qui effectivement marche très bien ?
        Le nouveau Kid Lucky, qui va sortir, est réalisé par Achdé. (et les anciens l’avaient été comme dit plus haut par Pearce (Yann&Conrad) et Jean Léturgie).

        Répondre à ce message

        • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 21 novembre 2011 à  09:25 :

          Vous avez raison, je me suis emmêlé les pinceaux. Je corrige.

          Répondre à ce message

        • Répondu par Leturg’ le 21 novembre 2011 à  11:27 :

          Je confirme, je n’ai jamais travaillé sur Kid Lucky. Pour Marsu Kids, Conrad est simplement excellent.

          Répondre à ce message

      • Répondu par Lecteur LamBDa le 21 novembre 2011 à  23:56 :

        Dans ce cas, disons que Didier Conrad est le Camillo Sivori du dessin ;-)

        Répondre à ce message

  • Avec Wilbur au scénario, il produit un petit album charmant, toute en espièglerie et en fraîcheur. Il ne se contente pas de délayer la sauce franquinienne : il construit un véritable monde à part dans la jungle palombienne.

    ne pensez-vous pas que soit le "elle" soit le "ils" (en fonction de votre point de vue que vous exprimez) serait une légitime réconnaissance pour ce travail du duo ...???

    quant à l’album, il mérite effectivement une bonne place parmi les "héritiers" de Franquin et rattarpe un peu le niveau de crédibilité de Marsu Prod

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 21 novembre 2011 à  23:34 :

      ne pensez-vous pas que soit le "elle" soit le "ils

      Vous avez tout à fait raison. J’ai corrigé mon texte en ce sens. Merci.

      Répondre à ce message

  • En tout cas, graphiquement ça n’est pas son pire album, rendons en cela grâce à marsu production ! Ça n’est pas non plus son meilleur évidemment mais là ça nous ramène trop en arrière.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Oncle Francois le 21 novembre 2011 à  19:16 :

      Ecoutez, la pleine page présentée est absolument superbe !

      Ce n’est pas du Franquin (quoique à la fin de sa vie, son trait épuré par les anti-dépresseurs n’avait plus l’energie d’antan !!), mais cela reste très agréable à regarder !! Conrad a bien travaillé cette fois-ci, il s’est appliqué, et cela se voit ! Je lirai les premières pages de cet album en librairie pour vérifier si l’achat se justifie (je me méfie un peu des reprises, des spines-off et des séries dérivées, car je ne suis pas né de la dernière pluie !)

      Répondre à ce message

    • Répondu par Lecteur LamBDa le 22 novembre 2011 à  00:23 :

      Je citerai Numa Sadoul avec qui je suis entièrement d’accord : « On peut dire ce qu’on veut sur le principe, il faut bien reconnaître que Léturgie et Conrad font du beau travail sur "Gastoon" et "Marsu kids", je suis admiratif dans les deux cas ! »

      Répondre à ce message

      • Répondu par mikekafka le 22 novembre 2011 à  17:08 :

        il faut garder le sens critique - les gags de gastoon ne font simplement pas rire .. c’est d’autant plus affligeant que l’univers de Franquin y est utilisé sans imagination et sans fraicheur

        Répondre à ce message

        • Répondu par Lecteur LamBDa le 23 novembre 2011 à  00:02 :

          Le travail graphique de Simon Léturgie est irréprochable. En revanche, les gags scénarisés par Jean Léturgie et Yann ne sont sans doute pas les plus inspirés que ces derniers aient produits.

          Répondre à ce message

      • Répondu le 23 novembre 2011 à  18:15 :

        Enfin, d’un autre coté, Numa Sadoul aime toutes les BD dont il parle, donc il n’est pas vraiment exigeant !!

        Répondre à ce message

        • Répondu le 23 novembre 2011 à  19:42 :

          Il ne parle pas des BD qu’il n’aime pas. Nuance !

          Répondre à ce message