Newsletter ActuaBD

Marvel Universe 6 : « Silent War » par D. Hine & F. Irving-Panini Comics

  • Une épopée rondement menée par la plume de David Hine qui rebondit sur les derniers grands bouleversements de l’univers Marvel pour développer une histoire dense et controversée. Les choix du gouvernement américain sont une nouvelle fois mis en question et poussent encore les super-héros à choisir leur camp.

La vie des super-héros continue donc à être affectée par les conséquences des derniers grands évènements. Un rapide retour en arrière s’impose pour essayer de contextaliser cette histoire qui nous plonge dans l’après « House of M » et « Civil War ».
Une grande partie des mutants ont été décimés et la majorité d’entre eux ont perdu leur pouvoir. Pour y remédier, Vif Argent a volé les cristaux des Inhumains qui leur confèrent leurs fabuleux pouvoirs. Objets sacrés désormais détenus par le gouvernement américain qui entend bien les garder afin d’expérimenter leurs effets sur les marines.
Cette attitude est considérée par Flèche Noire (chef des Inhumains rendu quasi muet vu que sa voix peut détruire un monde) comme une provocation qui peut mener les deux peuples à la guerre si les USA ne rendent pas leur bien.
Autrefois alliés, les Inhumains vont donc affronter les Vengeurs et le S.H.I.E.L.D. (les vainqueurs de la guerre civile concernant la loi de recensement des super-héros) qui vont tout faire pour les mettre au pas.

La finesse du scénario réside dans l’absence de parti-pris, si bien que le lecteur sort perplexe de sa lecture. On sent que David Hine condamne l’esprit guerrier de son gouvernement mais il reste tellement neutre et sacrifie par là-même l’image de tant de super-héros qu’on en vient presque à douter sur la finalité de ses intentions.
Car en effet, les Vengeurs déjà salis par la saga Civil War, sont à nouveau associés à cette guerre où on les voit se battre contre leurs anciens amis sans se questionner sur la légitimité de leur combat. Quant au S.H.I.E.L.D., à la lumière de ces nouveaux faits, on peut de plus en plus considérer cette organisation comme « vilaine » !!! Qu’est-ce que le scénariste cherche à démontrer ? Bien malin celui qui pourrait le dire. Dommage qu’il avance ainsi masqué.

Marvel Universe 6 : « Silent War » par D. Hine & F. Irving-Panini Comics

Le dessin de Frazer Irving serait en revanche le seul aspect vraiment décevant de cette mini-série. Réellement différent du style habituel au genre, il réussit à briller dans les scènes intimes menées par une Médusa sensuelle et envoûtante mais peine à accrocher le lecteur lors des scènes d’action. Malgré une ambiance de malaise bien installée, on regrette que son trait ne refroidisse trop les lecteurs de comic-books.

Si le scénario offre de nombreux échos avec l’actualité identifiant les Inhumains à des terroristes ennemis des USA, les Vengeurs aux soldats américains et le gouvernement américain … au gouvernement américain, une analyse pour le coup peut être trop subjective, Silent War est une bande dessinée qui laisse à penser, ce qui n’est pas si mal !

(par Mathieu Drouot)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Ouvrage disponible en kiosque et dans certaines librairies spécialisées (Diffusion Makassar).

 
Newsletter ActuaBD