Masterpieces Comics - Par Robert Sikoryak - Vertige Graphic

19 février 2012 1 commentaire
  • "La bande dessinée prend d'assaut la littérature" souligne l'éditeur en sous-titre d'un titre anglais peu compréhensible pour un francophone. Plus qu'un assaut, c'est une confrontation. Avec cette idée de mixer un chef d'œuvre de la bande dessinée comme les Peanuts avec La Métamorphose de Kafka, le choc est garanti.

Le détournement de la littérature par la bande dessinée n’est pas nouveauté : on se souvient de La Dame aux Camélias d’Alexis & Gotlib, ou encore de Madame Bovary résumé en une seule planche de bande dessinée par Yves Chaland. Avant eux, Mad Magazine s’était également employé à détourner des chefs d’œuvre de la littérature ou de la bande dessinée, comme l’a bien démontré l’exposition Parodies de Thierry Groensteen à la Cité de la bande dessinée d’Angoulême l’année dernière.

Mais mixer des grandes figures de la BD avec des grandes figures littéraire comme la Blondie de Chick Young avec La Bible, Garfield de Jim Davis avec le Faust de Goethe, Les Peanuts de Schulz avec La Métamorphose de Kafka, ou encore le Batman de Bob Kane & Bill Finger avec Crimes & Châtiment de Dostoïevski, cela, personne n’avait encore osé le faire...

C’est cet "OGM graphique" que fait depuis des années Robert Sikoryak dans ces quelques perles drolatiques, d’abord publiées dans Raw Magazine, puis rassemblées par Drawn & Quaterly et publiées en France par Vertige Graphic.

Masterpieces Comics - Par Robert Sikoryak - Vertige Graphic
Les Peanuts mixés avec La Matamorhose de Kafka (ici en VO)
(C) Sikoryak

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :