Mathieu Barthélémy, prix 2010 de la Fondation Raymond Leblanc

4 octobre 2010 0
  • Chaque année, les prix de la Fondation Raymond Leblanc récompensent des jeunes artistes de bande dessinée. Les six auteurs les plus originaux et les plus talentueux œuvrant sur un thème imposé se verront publiés dans un album collectif cartonné publié par les éditions du Lombard. Le premier d’entre eux reçoit en outre une somme d’argent conséquente. Une aubaine pour les jeunes à l’heure où les journaux de prépublication n’existent pratiquement plus.

Lors de sa inauguration en septembre 2006, la Fondation Raymond Leblanc avait instauré un prix annuel pour mettre en avant des auteurs débutants. Les candidats devaient envoyer à la Fondation une histoire courte accompagnée d’une couverture, sur un thème imposé. Un jury de professionnels se chargeait de sélectionner les meilleurs d’entre elles, qui seraient éditées sous la forme d’un recueil par les éditions du Lombard. En outre, le premier lauréat reçoit un chèque de 10.000 €. Un enjeu important à l’heure où les auteurs débutant ont de plus en plus de mal à percer et à montrer leur travail.

La Fondation avait organisé la cérémonie de remise des prix dans ses locaux la semaine dernière. Dany, l’auteur d’Olivier Rameau et de Guerrière de Troy présidait cette année un jury composé de Johan De Moor (dessinateur de presse et auteur de La Vache), Daniel Couvreur (journaliste au quotidien belge Le Soir) et Frédéric Ronse (de la librairie Brüsel). Ils ont sélectionnés les meilleures histoires, qui tournaient toutes sur le thème imposé : « Un Monde sans pétrole ».

La représentante du Ministre Emir Kir, en charge de la culture dans la région Bruxelles-Capitale, a remis à Mathieu Barthélemy pour « Le grand incendie ». Les autres auteurs sélectionnés sont Emmanuel Olivier (pour « Parole de scout »), Matthieu Chouteau (pour « Parce que le passé peut servir le futur », Marco Bargagna (pour « La grande fête de l’or noir », José Domingo (pour « Oil Panic ») et enfin Martin Desbat (« pour « Au Nom du super, du fioul et du spirit »).

Les invités ont reçu l’album regroupant les jeunes talents qui ont été sélectionné, en 2009. Cet album regroupe différentes histoires sur le thème « Bruxelles, et sa diversité ». Le prix 2011 est d’ores et déjà programmé. Nous vous communiquerons le sujet imposé dans les prochains jours.

Mathieu Barthélémy, prix 2010 de la Fondation Raymond Leblanc
Frédéric Ronsse, Françoise Dupuis (la Présidente du Parlement Bruxellois), Johan De Moor, M athieu Barthélemy, la représentante du Ministre Emir Kir et Dany.
(c) Nicolas Anspach

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?