Newsletter ActuaBD

Max Winson, T.1 : La Tyrannie - Par Jérémie Moreau - Delcourt

8 février 2014 1 Albums par David TAUGIS
Delcourt 🛒 Acheter
  • Début d'un dyptique explorant les états d'âme d'un champion de tennis à la croisée des chemins. Une esthétique intéressante mais un canevas qui hésite trop entre fable et satyre. D'autant que les aspects sportifs et psychologiques ne sonnent pas très justes.

Il a l’air tellement mou, perdu dans ses vêtements hors d’âge, ce champion invincible. Pourtant, personne ne l’a jamais battu, et son règne dure depuis 7 ans. Max Winson a établi des records inatteignables. Il ne laisse aucune chance même au numéro 2 mondial. Derrière ce succès effrayant, un père quasi grabataire, qui hurle ses consignes sans quitter casquette et lunettes de soleil. Mais Max va pourtant connaître deux grands moments de déstabilisation : quand une journaliste têtue le bombarde de questions en le culpabilisant, en direct à la télévision, et lorsqu’il découvre que son prochain adversaire risque la mort en cas de défaite.

Mieux vaut ne rien connaître au tennis pour se plonger dans l’univers ouaté de ce tennisman imbattable. Jérémie Moreau s’est inspiré des fameux coaches/parents qui sévissent depuis des années sur le circuit professionnel. Mais si les atmosphères de Max Winson ne manquent pas de relief, avec un gris raffiné et des attitudes précises, son parti-pris questionne. Comment un champion aussi puissant peut avoir l’air aussi faible, à tous points de vue ? Comment peut-il être aussi naïf et posséder autant de combativité ? Et comment peut-il se faire berner aussi facilement par son nouvel entraîneur escroc ? On se demande si ce héros n’aurait pas gagné en crédibilité en quittant l’humain pour se rapprocher d’une entité robotique... Le tome 2 développera forcément le début de rébellion et de maturité de Max, l’occasion éventuelle de bonnes surprises...

Max Winson, T.1 : La Tyrannie - Par Jérémie Moreau - Delcourt
© Guy Delcourt Productions 2014

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Comment un champion aussi puissant peut avoir l’air aussi faible, à tous points de vue ? Comment peut-il être aussi naïf et posséder autant de combativité ? Et comment peut-il se faire berner aussi facilement par son nouvel entraîneur escroc ?

    On pourrait se poser grosso modo les mêmes questions par rapport au personnage principal de la joueuse de tennis dans Happy ! de Naoki Urasawa, et ça n’empêche pourtant pas cette série d’être très prenante...

    Le « personnage naïf » est une figure récurrente du manga ; il aurait sans doute été intéressant que vous creusiez cette filiation, surtout que ce qu’on voit ici du style graphique de l’auteur montre des influences propres à l’esthétique de la bande dessinée japonaise plutôt marquées, dans le style comme dans le découpage.

    D’ailleurs, on s’étonne de vous voir aussi peu traiter des spécificités de l’approche graphique (« Une esthétique intéressante » et « un gris raffiné et des attitudes précises ») ; il me semble qu’il y aurait eu beaucoup à dire quant à son expressivité et son originalité, non ?

    Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD