Mégafauna - Par Nicolas Puzenat - Éditions Sarbacane

  • L'Homme de Néandertal n’a pas disparu et cette espèce cohabite avec les descendants de Sapiens, dans une uchronie médiévale formidable. Un conte philosophique passionnant !

S’il n’a pas été retenu dans la liste des 5 albums finalistes, Mégafauna faisait partie des 15 albums sélectionnés par l’ACBD pour concourir au Grand Prix de la critique ACBD 2022. Il a également été élu BD RTL du mois de mars 2021, ainsi que « Talent Cultura » 2021. Surtout, l’album figure actuellement dans la liste des 83 albums officiellement sélectionnés à Angoulême.

Tous ces honneurs sont-ils mérités ? Abrégeons le suspens, la réponse est positive et même plus que positive, avec cet album aussi surprenant qu’intelligent. Nicolas Puzenat, son auteur, est encore assez peu connu dans le milieu du 9e art, mais gageons que cela ne durera pas. Son premier roman graphique, Espèces invasives, publié en 2019, déjà chez Sarbacane, présentait une humanité perdant soudainement le sommeil.

Au moment où se réunit un colloque de spécialistes des espèces invasives (insectes, oiseaux, végétaux), l’insomnie se répand sur l’ensemble de la Terre, personne n’arrivant désormais à dormir. Sur ce postulat étonnant, Puzenat s’amusait à voir les actions d’hommes irrités par le manque de fatigue et leurs réactions à la fin annoncée du monde, mettant en scène une Apocalypse intimiste, loin des récits explosifs et spectaculaires auxquels nous sommes habitués.

Mégafauna - Par Nicolas Puzenat - Éditions Sarbacane
© Éditions Sarbacane

Le nouvel album de cet agrégé de Lettres qui a enseigné en France, en Belgique et en Argentine part d’un postulat bien différent mais livre un même regard curieux et amusé sur notre humanité, à la manière d’un Voltaire dans Candide. Son récit uchronique présente une coexistence entre Néandertal et Sapiens.

Nous sommes à la fin du Moyen Âge, au XVe siècle après Kmaresh (un prophète qui a été pendu et a donné sa vie pour racheter la culpabilité des hommes, le symbole de cette religion étant ainsi une corde et non pas une croix), et les deux civilisations visent isolées l’une de l’autre, séparées par une très grande muraille qui n’est pas sans rappeler celle présente dans Game of Thrones. Les Néandertaliens disposent d’un espace plus riche, plus fertile, mais ils ont décidé de couper tout échange commercial avec les descendants de Sapiens, alors que ces derniers en auraient besoin pour survivre.

© Éditions Sarbacane

Afin de comprendre la raison de ce comportement, un jeune médecin, Timoléon de Veyres, accompagné de son ami Pontus, est envoyé au-delà du mur, à la rencontre de ce peuple au physique primitif mais aux technologies plus développées, pour comprendre ce qu’il se passe. Il va rapidement comprendre le problème : les Néandertaliens n’ont plus d’enfants, pour une raison inexpliquée.

Le parallèle avec Game of Thrones s’arrête là : si vous cherchez des combats sanglants, de la violence gratuite et de la sensualité à toutes les pages, passez votre chemin. Pourquoi une civilisation disparaît-elle ? L’Homme de Néandertal était-il plus égalitaire que nous ? Quelles étaient les structures sociales de cette espèce disparue ? Comment une société peut-elle se diviser jusqu’à sa perte ? Voici quelques-unes des questions posées ici avec une très grande finesse. Cette fresque intelligente, qui interroge nos croyances, notre rapport à l’altérité, réussit pourtant le tour de force de nous passionner du début à la fin, à la manière d’un Umberto Eco dans son Nom de la Rose.

Le propos est à l’image du dessin : humble et efficace. Si l’on devait exprimer un seul regret, c’est que l’auteur nous propose un one-shot, alors que l’univers créé est infiniment riche et se prêterait aisément à de multiples aventures, tant le souffle épique, l’efficacité graphique et l’intelligence du propos nous transportent loin ! Si cet album peut tout à fait constituer la surprise du prochain festival d’Angoulême, le succès de Nicolas Puzenat dans les années à venir constituerait, en revanche, tout sauf une surprise !

© Éditions Sarbacane

(par Tristan MARTINE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782377316144

Mégafauna. Par Nicolas Puzenat (scénario et dessin). Éditions Sarbacane. Sortie le 03/03/2021. 24 x 31 cm. 92 pages couleur. 18 €.

Meilleures ventes BD
🔍 Avis Actuabd 📖 Feuilleter 🛒 Acheter

1 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.08
2 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.08
3 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.07 - Hi
4 🔍 📖 🛒 Le Monde Sans Fin
5 🔍 📖 🛒 Guacamole Vaudou
6 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.01
7 🔍 📖 🛒 Elles T.02 - Universelles
8 🔍 📖 🛒 Les Nouvelles Aventures De Lap
9 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.02
10 🔍 📖 🛒 Elles T.01 - La Nouvelle(s)
11 🔍 📖 🛒 Mashle T.09
12 🔍 📖 🛒 One Piece T.01
13 🔍 📖 🛒 Kaiju N8 T.05
14 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.03
15 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.04
16 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.01 - Hi
17 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.05
18 🔍 📖 🛒 Les Reflets Du Monde en Lutte
19 🔍 📖 🛒 Naruto T.01
20 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.07
21 🔍 📖 🛒 Zai Zai Zai Zai
22 🔍 📖 🛒 Les Soeurs Gremillet T.03 - Le
23 🔍 📖 🛒 One Piece T.02
24 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.22
25 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.01 - Tout Ca
26 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.06
27 🔍 📖 🛒 One Piece - Edition Originale
28 🔍 📖 🛒 La Quete De L'oiseau Du Temps
29 🔍 📖 🛒 Le Spirou D'emile Bravo T.05 -
30 🔍 📖 🛒 Naruto T.02
31 🔍 📖 🛒 One Piece T.03
32 🔍 📖 🛒 Jujutsu Kaisen T.15
33 🔍 📖 🛒 Celeste T.01 - Bien Sur, Monsi
34 🔍 📖 🛒 Les Royaumes De Feu T.05 - La
35 🔍 📖 🛒 Naruto T.03
36 🔍 📖 🛒 Idefix Et Les Irreductibles T.
37 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.02 - Hi
38 🔍 📖 🛒 Les Legendaires - Les Chroniqu
39 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.01
40 🔍 📖 🛒 One Piece T.04
41 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.03 - C'est Pa
42 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.14 - Prout At
43 🔍 📖 🛒 Assassination Classroom T.01
44 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.05 - Poussez-
45 🔍 📖 🛒 Les Mondes De Thorgal - La Jeu
46 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele Hors-serie - Mo
47 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.02 -l'enfer C
48 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.03 - Hi
49 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.06 - Un Talen
50 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.02

Source : Datalib
A lire aussi sur ActuaBD :

 
Un commentaire ?

Dans la même rubrique


En bref