Metropolis T.1- Par Lehman, De Caneva & Martinos - Delcourt

26 février 2014 0
  • Un serial killer ou une secte malfaisante ? Le brillant premier flic de la ville mène l'enquête. Une uchronie accrocheuse qui imagine l'Europe des années 1930 en paix durable, sans Première Guerre mondiale. Premier tome accrocheur, surtout par son ambiance et ses personnages.

La paix règne sur l’Europe en cette année 1935 et ce, depuis 75 ans. L’Allemagne et la France ont même scellé ce pacte diplomatique en créant l’Interland, et la majestueuse cité Metropolis. Une mégalopole impressionnante, dominée par des tours gigantesques, et son activité débordante. Mais quand un tireur d’élite se déchaîne sur la place centrale et qu’on découvre ces cadavres en creusant un chantier, la terreur surgit. Un tueur fou dans les rues de la ville ? Un complot ? Une furie sectaire ? Pour le jeune Gabriel, policier d’élite malgré ses 22 ans, l’enquête s’avère compliquée, et ses pistes plus que diverses, sans oublier de consulter quelques célébrités locales.

Uchronie originale et parfaitement organisée, ce Metropolis joue avant tout sur l’atmosphère décalée qui baigne ses pages. L’aspect policier occupe une moins grande place - dans ce tome 1- que la minutieuse peinture d’un monde qui aurait pu exister. Lehman jubile ainsi de faire évoluer de concert Freud, Einstein et Churchill, tandis que l’ambiance générale évoque directement M le Maudit(1931) et Metropolis(1926) de Fritz Lang, chefs d’œuvre du cinéma expressionniste.

Si le dessin et les couleurs, de même qu’un format typique, donnent à cette série une couleur comics, les multiples références (on pourrait ajouter l’actrice mythique apparaissant dans la toute dernière planche) créent un climat unique. Tout autant évocateur pour les férus d’histoire, les cinéphiles avertis, et les fans de SF et de littérature fantastique.

Metropolis T.1- Par Lehman, De Caneva & Martinos - Delcourt
© Guy Delcourt Productions 2014

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander l’album sur Amazon.fr ou sur FNAC.com

  Un commentaire ?