Mézières & Christin prolongent à Villepinte leur tournée japonaise

21 juin 2010 1 commentaire
  • Le 2e Comic Con, événement conjoint à Japan Expo (les billets sont couplés), accueille cette année Mézières & Christin en invités d’honneur, la science-fiction servant de tronc commun entre les grands écoles de la BD mondiale : japonaise, américaine et européenne. Ça tombe bien : ils reviennent du Japon où ils ont été reçus avec les honneurs.

Jean-Claude Mézières, en « Joséphine Baker du 9e Art », n’en finit pas de faire sa tournée d’adieux à Valérian en compagnie de son scénariste et complice de toujours, Pierre Christin. Ils sont l’un et l’autre les invités d’honneur à la Comic Con, la manifestation jumelle de Japan Expo. Cette invitation fait suite à la remise à Pierre Christin du « Max und Moritz Award » à Erlangen, le plus important prix de BD allemand, le Festival de BD d’Erlangen rendant à ce grand scénariste l’hommage suprême qu’Angoulême lui a toujours refusé.

Mézières & Christin prolongent à Villepinte leur tournée japonaise
Mézières & Christin devant l’affiche de leur exposition à Kyôtô

Nos deux compères, décidément toujours sur les routes ces temps-ci, reviennent d’une tournée au Japon qui a eu lieu du 1er au 13 mai 2010, où le Musée international du Manga et l’Université d’art de Seika de Kyôtô, associés à l’École Kitanaka de Yokohama. leur également ont rendu les honneurs. Mais cette venue ne pouvait se faire sans des partenaires et des sponsors motivés, au premier rang desquels on trouve l’Ambassade de France au Japon, Dargaud, la librairie Ikoku, les Instituts Français de Kyoto et Tokyo et, bien sûr, quelques bonnes volontés présentes en terre japonaise comme les Français Jean David Morvan et Florent Germaine ou encore Masato Hara, président de « BD Kenkyukai », un groupe japonais de recherche sur la bande dessinée qui a servi de modérateur de la majorité des conférences.

Le pivot de leur tournée évènement a été deux expositions, l’une sur « Laureline et Valérian » et une autre sur « La Science-Fiction dans le manga et la bande dessinée » au Musée International du Manga de Kyoto du 27 mars au 31 mai 2010. Mais son succès a obligé les organisateurs de la reconduire jusqu’au 27 juin ! Un fascicule/catalogue a été publié pour l’occasion par le Musée du Manga et vendu sur place.

Exposition Mézières & Christin à Kyôtô

Le lundi 3 mai, une conférence réunissait Mézières & Christin avec Jirô Taniguchi. Dans sa présentation, l’auteur de Quartier lointain montra, images à l’appui, comment la série Valérian l’a influencé, au point que certains de ses dessins en sont directement inspirés. Un rapprochement flatteur pour Mézières qui faisait remarquer que si l’influence était présente, le travail artistique de Taniguchi n’était en aucun cas un plagiat.

Le lendemain, une autre rencontre confrontait les auteurs avec JD Morvan et Yasuhiko Yoshikazu, le mangaka de Gundam The Origin dans le cadre de l’Exposition sur la SF dans la bd et le manga tandis que le jour suivant, un workshop à la section Manga de l’Université Seika de Kyoto permettait à une dizaine d’élèves de différentes nationalités de réaliser une BD de trois planches en compagnie de nos auteurs, suivi d’une rencontre au même endroit avec le mangaka de SF Syufo Idahashi.

Le samedi 8 mai, c’était l’Institut Franco-Japonais du Kansai (Kyoto) qui recevait nos auteurs autour de l’intervention graphique de JC Mézières sur fim de Luc Besson Le cinquième Elément. Une découverte pour bon nombre d’auditeurs présents. Ces travaux seront d’ailleurs exposés en juillet prochain dans l’entrée de la 2e Comic Con.

Les auteurs poursuivirent leur tournée à Yokohama à l’Ecole Kitanaka de Yokohama où nos auteurs firent un rencontre publique avec le designer Macoto Tezuka, le propre fils d’Osamu Tezuka, le créateur d’Astro Boy autour de leurs influences en SF. Enfin, le mardi 11, c’est au tour de l’Institut Français de Tokyo de recevoir Christin & Mézières dans une dernière représentation publique d’hommage.

Mézières & Christin avec Taniguchi

Même si cette tournée a été un succès, elle peut être relativisée car la notoriété de nos auteurs est assez marginale au pays du Soleil Levant : « Il faut bien avouer qu’ils sont surtout connus dans un cercle d’aficionados témoigne Florent Germaine, l’une des chevilles ouvrières de ces rencontres. Nous devions nous adapter au public japonais, et il fallait souvent introduire la série Valérian comme ayant influencé Star Wars, JC Mézières comme un grand illustrateur ayant travaillé sur un film de Luc Besson (très connu au Japon) et Pierre Christin comme journaliste et collaborateur de Enki Bilal (lui aussi connu). Mais après tout, le but de ce voyage était justement de faire connaître le travail et le parcours de ces deux monstres sacrés de la BD. Si on ne peut pas garantir que Valérian connaisse une nouvelle vie au Japon, au moins la série et le travail des auteurs ne seront plus étrangers aux Japonais intéressés par la BD et le manga. De même, le public était au rendez-vous des conférences. La fréquentation de l’exposition Valérian était plus que satisfaisante et a eu de très bon retour de la part des visiteurs, au point qu’elle a été prolongée d’un mois. »

Séance de moulage au musée du manga : Mézières & Christin et Taniguchi s’apprêtent à faire un moulage de leur main/
Lors de la présentation, Taniguchi a montré les influences du dessin de Mézières sur son travail

Ces actions ont-elles un impact sur la diffusion de nos auteurs au pays des mangas ? Florent Germaine est confiant : « l’approche davantage "culturelle" (expositions, conférences, etc.) que nous avons mise en place avec l’Université Seika, le Musée du Manga, l’Ambassade de France et le BD Kenkyukai pour faire découvrir notre BD facilite les échanges et les contacts qui font que de nombreux mangakas peuvent parler de leurs influences, et nous aider. Quand le "dieu" Katsuhiro Otomo dit devant 1200 japonais qu’il a lui-même un "dieu" nommé Moebius, peu connu du grand public, l’impact est certain. D’autre part, les albums des œuvres exposées au Musée du Manga sont mis à disposition des visiteurs afin qu’ils découvrent les livres (même si ceux-ci sont en français) et s’habituent à notre format "franco-belge" et à des œuvres en couleur. Nous savons que ce sera un travail de longue haleine mais au moins les premiers pas ont été faits »

Un beau travail de médiation qui mérite le coup de chapeau.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Christin & Mézières à la Comic Con Saison 2 – 11e Impact – Du 1er au 4 Juillet 2010.

Parc des expositions de Villepinte (à quelques stations du centre de Paris, Ligne B du RER vers Aéroport Charles de Gaulle).

Programme détaillé, inscriptions et tarifs sur le site Internet de l’événement

Photos : (C) DR - Florent Germaine/JD Morvan / François Le Bescond

 
Participez à la discussion
1 Message :