Romans Graphiques

Michel. La fin, les moyens, tout ça... - Par Pierre Maurel - L’employé du Moi

Installés à la campagne, Michel et sa compagne Béa ont adopté un rythme de vie tranquille, épicurien et apaisé. Mais les nuisances de l'ultra-libéralisme n'ont plus de frontières, et le reporter radio doit repartir en selle pour enquêter et témoigner. Les préoccupations politiques, sociales et environnementales font toujours bon ménage avec l'humour dans la série dessinée par Pierre Maurel et éditée par L'employé du Moi.

Quel coup de pub ! On a appris début février, au moment même où sortait le nouvel épisode des aventures de Michel dessinées par Pierre Maurel et éditées par L’employé du Moi, que le multimilliardaire et fondateur d’A****n Jeff Bezos projetait de faire démonter un pont historique de Rotterdam pour faire passer son nouveau et gigantesque yacht. Alors que les conséquences du transport de ces navires de luxe sont justement au cœur de La fin, les moyens, tout ça... ! Qui eût cru qu’un ultra-riche, chantre du libéralisme et de l’économie numérique, en fasse autant pour soutenir un éditeur alternatif belge et un dessinateur français prônant des valeurs de solidarité ?

Michel. La fin, les moyens, tout ça... - Par Pierre Maurel - L'employé du Moi
© Pierre Maurel / L’employé du Moi 2022

Après trois volumes parus en 2018, 2019 et 2020, La fin, les moyens, tout ça... entame un nouveau cycle pour Michel. En couple avec Béa - lui qui a si longtemps attendu le grand amour - et installé quelque part dans le Sud-Ouest de la France, le débonnaire, maladroit et si sympathique reporter radio coule des jours paisibles. Certes, il ne roule pas sur l’or ! Mais peu importe. Béa [1] a trouvé un emploi dans une supérette de produits bio, lui dispose de suffisamment de temps pour réaliser de nouveaux reportages et tous deux s’entendent à merveille. Ils profitent du cadre rural, des repas entre amis et même, en douce, de la piscine de leurs riches voisins.

© Pierre Maurel / L’employé du Moi 2022

Mais la tranquillité n’est jamais acquise. S’il n’y avait que la fille des voisins, qui prépare son anniversaire, ce serait gérable. La multiplication des convois exceptionnels sur les petites routes du coin met à mal tout un équilibre. Un pont doit être construit à proximité pour permettre de passer à ces convois, diligentés par une grosse entreprise spécialisée dans le transport de yachts. En attendant, les ennuis s’accumulent : routes défoncées, embouteillages monstres, riverains aux bords de la crise de nerfs... Même le fidèle destrier de Michel - son vieux vélo - en fait les frais.

Bizarrement, le maire de la principale commune importunée ne semble pas vouloir bouger le petit doigt. Il n’en faut guère plus à Michel pour sentir le coup fourré et se lancer dans une enquête, qui le mène bien au-delà de ce qu’il imaginait. Entre collusion d’intérêts et affaire de famille, ses petites découvertes mettent en lumière tout un monde où l’argent et les arrangements règnent. Tant et si bien que Michel, bien qu’opiniâtre et sûr de ses valeurs, se retrouve face à des choix cornéliens - forcément cornéliens !

© Pierre Maurel / L’employé du Moi 2022
© Pierre Maurel / L’employé du Moi 2022

Sans se départir de l’humour qui caractérise sa série ni de l’engagement qui reflète ses idées, Pierre Maurel emmène ses personnages dans de nouvelles directions. Moins de galères quotidiennes, une forme d’apaisement et la tentation de cultiver son jardin - dans tous les sens de l’expression. Mais aussi de nouvelles préoccupations et des relations qui s’approfondissent.

Pour le reste, le dessinateur cultive ce qui fait l’originalité et la saveur de sa série. Les questions contemporaines aux répercussions à la fois globales et locales ne sont jamais perdues de vue. Entrecoupées de quelques gags bien amenés, certaines séquences poussent à se remettre en cause. Mode de consommation et de communication sont interrogés et mis en perspective avec des valeurs humanistes telles que l’amitié et la solidarité.

Chaque épisode de Michel est une valeur sûre. Celui-ci, le quatrième [2] mais le premier composé d’un seul récit long, renouvelle le plaisir de retrouver ce personnage bon camarade et bon vivant. On ne saurait que trop le recommander à Jeff Bezos. Il risque de ne pas y comprendre grand-chose, mais il sera l’un des rares à ne pas savoir en profiter.

© Pierre Maurel / L’employé du Moi 2022
© Pierre Maurel / L’employé du Moi 2022

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782390040927

Michel. La fin, les moyens, tout ça... - Par Pierre Maurel - L’employé du Moi - 18 x 26 cm - 80 pages en noir & blanc - couverture cartonnée, dos toilé - parution le 4 février 2022 - 18 €.

Lire également sur ActuaBD :
- Pierre Maurel, dessinateur militant
- Le jour où l’autoédition fut interdite
- Pierre Maurel : « Les créatures de Post Mortem sont juste des outils pour parler des rapports sociaux. »
- La Prof et l’Arabe - Par Pierre Maurel & Dominique Laroche - Casterman
- Pierre Maurel place Michel face aux affres des temps modernes
- "Fils des âges farouches" : le Michel de Pierre Maurel poursuit son bonhomme de chemin chez L’employé du Moi
- Avec "Dr Cataclysm" et "Michel", L’employé du Moi fidèle à ses personnages, ses auteurs et ses lecteurs
- Passe Misère - Par Pierre Maurel - Éditions Ouïe/Dire - Les Requins Marteaux

[1Des épisodes lui sont consacrés dans la revue Bento des éditions Radio as Paper, à partir du n° 6 paru à l’été 2020.

[2Si l’on met de côté un ouvrage paru en 2006, bien avant que la série soit véritablement lancée.

L’employé du Moi ✍ Pierre Maurel ✏️ Pierre Maurel à partir de 13 ans Humour Policier, Thriller France 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
3 Messages :
Dans la rubrique Romans Graphiques
Derniers commentaires
Agenda BD août 2022
Du 25 août au 23 septembre (...)
du 25/08/2022 au 23/09/2022
Exposition-vente virtuelle - Romain Baudy - à la galerie Comic Art Factory (Bruxelles)
Festival
du 27/08/2022 au 28/08/2022
11e Festival BD "De Bulles en Bulles" (Hotton, Belgique)
Agenda BD septembre 2022
Exposition
du 10/09/2022 au 17/09/2022
Exposition Pascal Graffica à Strasbourg
Exposition
du 15/09/2022 au 1er/10/2022
Expo - Coco : dessins félins et autres bestioles (Paris)
Dedicace
du 21/09/2022 au 21/09/2022
Séance de dédicace avec Libon et Julien Solé
Exposition
du 22/09/2022 au 8/10/2022
Exposition "Ana & l’Entremonde" de Cy.
Salon
du 24/09/2022 au 25/09/2022
Salon "La BD prend l’air", 23e édition
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
8e Festival BD de Sainte-Livrade-sur-Lot
Festival
du 24/09/2022 au 25/09/2022
1er Salon de la BD Jeunesse à Paris 15
Agenda BD octobre 2022
Exposition
du 5/10/2022 au 5/10/2022
GIBERT dédicace : Ruben del Rincon
Festival
du 5/10/2022 au 16/10/2022
Festival Caribulles à Baie Mahault (Guadeloupe)
Du 6 au 22 octobre 2022, (...)
du 6/10/2022 au 22/10/2022
Exposition-vente - Laurent Bidot - à la Galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Festival
du 8/10/2022 au 9/10/2022
La Foire aux Images - Festival BD Lagrasse (Aude)
Exposition
du 14/10/2022 au 16/11/2022
Rencontre avec Elene Usdin à Villemonble (93)
Salon
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Fête de la BD de Jeumont
Festival
du 15/10/2022 au 16/10/2022
Festival de la BD engagée du Choletais
Du 27 octobre au 12 novembre
du 27/10/2022 au 12/11/2022
Exposition-vente - Benjamin Benéteau - à la galerie de la Bande Dessinée (Bruxelles)
Agenda BD novembre 2022
Du 17 novembre au 3 décembre
du 17/11/2022 au 3/12/2022
Exposition-vente - Hugues Labiano - à la Galerie de La Bande Dessinée (Bruxelles)
Newsletter ActuaBD