Milady est-elle le vrai secret des « Trois Mousquetaires » ?

16 février 2019 2 commentaires
  • Dans son dernier ouvrage, l’historien (et scénariste de BD) Sylvain Venayre émet l’hypothèse que « Les Trois Mousquetaires », le chef d’œuvre d’Alexandre Dumas serait non pas le récit d’une amitié virile entre frères d’armes, mais un plaidoyer féministe pour celle qui constitue la figure la plus marquante du célèbre roman de cape et d’épée.

À l’appui de sa thèse, Sylvain Venayre renvoie à l’introduction qu’Alexandre Dumas apporta au roman : le narrateur de ce récit est M. le comte de la Fère, c’est-à-dire Athos lui-même, l’un des quatre bretteurs de l’histoire.

Ce n’est donc qu’un point de vue, suggère-t-il. Pourquoi ne prendrait-on pas celui de Milady de Winter ?

L’autre élément qu’il avance pour étayer son argumentation, c’est la participation à l’élaboration du roman par un certain Auguste Maquet, documentaliste et collaborateur d’Alexandre Dumas pendant sept ans. C’est un fait avéré que l’auteur du Comte de Monte Christo avait recours à des collaborateurs qui tenaient parfois la plume. Le mot de « nègre littéraire » d’ailleurs vient de Dumas, un « quarteron », c’est-à-dire le fils de métis Thomas Alexandre Davy de La Pailleterie, dit le général Dumas (nom porté par sa mère), né esclave à Saint-Domingue (future Haïti), devenu l’un des généraux les plus glorieux de la Révolution et de l’Empire.

Milady est-elle le vrai secret des « Trois Mousquetaires » ?
"Milady ou le mystère des mousquetaires" - Par Sylvain Venayre et Frédéric Bihel
© Ed. Futuropolis.

De cette complexité biographique (et bien plus romanesque encore qu’on ne le croit…), Venayre sort l’hypothèse que Milady serait moins maléfique que ce que le public et les commentateurs littéraires avaient retiré du célèbre roman. Le procédé n’est certes pas neuf : on se souvient de Fagin le juif de Will Eisner où s’était employé de la même façon à retourner le cliché antisémite, pétri de négativité, de l’usurier de l’Oliver Twist de Charles Dickens.

"Milady ou le mystère des mousquetaires" - Par Sylvain Venayre et Frédéric Bihel
© Ed. Futuropolis.

La réussite de cet album tient dans l’écriture de Venayre, dont la plume enlevée a les atours quelquefois précieux d’un écrivain du grand siècle, mais aussi au trait empathique et émouvant du dessinateur Frédéric Bihel qui n’est pas non plus un perdreau de l’année. L’un et l’autre réussissent ce que Dumas avait obtenu de son côté : exciter notre curiosité et nous faire aimer l’histoire, la grande Histoire.

"Milady ou le mystère des mousquetaires" - Par Sylvain Venayre et Frédéric Bihel
© Ed. Futuropolis.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

"Milady ou le mystère des mousquetaires" - Par Sylvain Venayre et Frédéric Bihel - Ed. Futuropolis.

 
Participez à la discussion
2 Messages :