Mille Parages vol. 1 - Par Simon Hureau - La boîte à bulles

18 mars 2015 0 commentaire
  • Simon Hureau se lance dans le recueil d'impressions de voyages, balades et autres périples professionnels. Entre découvertes et rencontres insolites, témoignages engagés et réflexions intimes, on n'a pas le temps de s'ennuyer.

Ce Mille Parages aurait pu se présenter en carnet, en journal voire en chroniques. Mais Simon Hureau n’aime pas la routine et préfère livrer ces récits de balade dans un ensemble hétéroclite qui respire le plaisir de découvrir et l’amour de la nature. Qu’il soit avec des amis, dans une convention BD ou solitaire, il dessine, avec toujours les sens en éveil.

Souvent ces promenades nous emmènent des années en arrière. Les débuts, les premiers voyages à deux ou trois, les années d’étudiant. On découvre ainsi quelques bribes biographiques qui aident à comprendre son parcours. Les pays qu’il a pu traverser sont nombreux : tous les continents y passent, ou presque. Et dès que l’auteur pose un pied dans un territoire de misère et d’inégalités , ses convictions politiques se mettent en alerte. Les voyages en Afrique et en Asie s’accompagnent ainsi de remarques plutôt sensées, agrémentés de quelques piques contre les guides touristiques soi-disant éclairés.

Et puis Mille Parages possède un charme indéniable dans les moments où Hureau se met en scène en artiste un peu gauche, timide et presque candide. Mais on gardera pour la fin ces impayables quêtes du gîte nocturne avec sac à dos, où l’auteur tente de trouver un recoin tranquille -et interdit bien sûr- à la sortie du train ou de l’avion. De véritables scènes de comédie loufoque.

Deux prochains volumes au programme, consacrés à la Chine, puis à l’Indonésie.

Mille Parages vol. 1 - Par Simon Hureau - La boîte à bulles
© la boîte à bulles 2015

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?