Milo Manara, Grand Trissou de Delémont’BD 2016

17 juin 2016 0 commentaire
  • C'est en maître de l'érotisme que Milo Manara était le "Grand Trissou", de cette deuxième édition des rencontres suisses et internationales de BD à Delémont. Débats, exposition, cinéma, l’œuvre du maître italien était à l’honneur le week-end dernier.

Que signifie exactement ce vocable de « grand trissou » ? « Trissou » est le sobriquet qui est donné aux habitants de la ville de Delémont depuis le Moyen-Age. Le Grand Trissou, c’est donc le plus grand et important habitant de Delémont.

Le grand trissou 2016

Après Zep en 2015, c’est Milo Manara qui a été invité en tant que Grand Trissou cette année. Même les murs et fontaines de la ville étaient aux couleurs de cet auteur.Manara est sur le devant de la scène actuellement, notamment avec la récente vente aux enchères des 25 aquarelles représentant Brigitte Bardot à la galerie Breyne & Hubery.

Milo Manara, Grand Trissou de Delémont'BD 2016
Oeuvre de Manara dans une des fontaines de la ville

Comme nous explique Philippe Duvanel, directeur du festival : « s’il est vrai que Manara est au cœur de l’actualité, ce n’était pas vraiment calculé. J’ai rencontré Manara l’année dernière et j’ai vu les premières planches du Caravage, et je les avais trouvées très intéressantes. Manara est un auteur qui a explosé dans les années 1980. Avec Le Caravage, il revient avec quelque chose de différent et de très beau ».

Le Caravage de Milo Manara, 1er partie La palette et l’épée, éditions Glénat

Manara a en effet adapté en BD la vie du peintre Michelangelo Da Caravaggio (1571-1610). La première partie, La Palette et l’épée est sortie en avril 2015 chez Glénat.

Affiche et entrée de l’exposition Envoûtantes Chimères

Envoûtantes chimères, l’exposition-hommage

Les visiteurs ont pu d’ailleurs voir eux aussi quelques planches originales du Caravage lors de l’exposition Envoûtantes Chimères. Une exposition située à LaBD.ch, le futur centre de la bande dessinée de Delémont. De ses collaborations avec Hugo Pratt, à sa vénération pour Federico Fellini en passant par sa vision des héroïnes de comics, un panel de la diversité des travaux de Manara est dévoilé. Les festivaliers ont pu admirer des planches de ces célèbres albums comme Le Parfum de l’invisible, Les Aventures de Giuseppe Bergman ou Le Déclic (il y a eu aussi une projection du film de Jean-Louis Richard au cinéma de la ville). Au centre de l’exposition, une pièce « cachée » révélait les dessins les plus crus de l’auteur dans une ambiance rouge et cosy. Des BD de l’auteur sont en lecture libre. Cette exposition est prolongée jusqu’au 3 juillet. Mais ce n’est pas tout, les festivaliers ont pu aussi rencontrer Manara.

Planches originales du Caravage de Manara

Rencontre avec Milo Manara

Le samedi en début d’après-midi en effet, il y avait foule. Et ce malgré l’averse ! C’est donc sous les parapluies que les visiteurs sont venus l’écouter et lui poser leurs questions. Avec humilité et humour, il est revenu sur son parcours d’auteur, les rencontres qui ont marqués sa carrière de dessinateur, notamment celle avec Hugo Pratt. Manara dessine certes des femmes nues dans des poses lascives, des scènes érotiques mais il a bien souligné le fait que les décors avaient eux aussi toute leur importance. Il est aussi revenu sur son album du Caravage. Quand on lui demande pourquoi il avait choisi de réaliser une série sur cet artiste, il répond que pour lui, Le Caravage avec sa vie tumultueuse, a tout d’un héros de BD : « sa peinture est moderne, c’est du cinéma, Le Caravage est l’inventeur de la fiction, je l’adore ». Le public a voulu savoir où il trouvait ses inspirations. Manara a donc expliqué avec simplicité qu’il trouvait son inspiration partout, dans la rue, au marché et même sur les festivals. Il a aussi confié que son envie de dessiner était de plus en plus forte.

Dans l’assemblée on lui pose alors une dernière question : Quel mot peut résumer votre carrière ? « la chance ! » répond Manara avec modestie.

Milo Manara et Philippe Duvanel

(par Morgane Aubert)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander Le Caravage de Milo Manara chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?