Mix T3 - Par Mitsuru Adachi (trad. Margot Maillac) - Tonkam

10 janvier 2015 0 commentaire
  • Fin du premier acte de la suite officieuse de "Touch" : les frères Tachibana achèvent leurs années « collège » pour entrer au Lycée. Vont-ils opter pour la légende du passé, à savoir le lycée Meisei, situé à deux pas de chez eux, ou bien accepter le pont en or qu'on leur propose au lycée Seinan ?

En dépit de leur élimination lors des qualifications au tournoi de Tokyo, l’équipe de baseball du collège Meisei des frères Tachibana a fait forte impression. C’est ainsi que le lanceur de l’équipe qui les a éliminés leur propose de s’inscrire avec lui dans un an au lycée Seinan. Surtout que l’entraîneur n’est autre que son père, un personnage bien connu des lecteurs de Touch !

Après deux tomes consacrés à la présentation et la mise en place de l’univers du récit, et en particulier au lien contrarié des frères Tachibana avec Meisei, l’heure du premier bilan a sonné. Il prend la forme de l’épilogue des années « collège » avec le secret de l’ « Ace » de leur équipe, révélé au grand jour.

Une conclusion à la fois simple et douce, amenée sous forme de rédemption et de pardon pour ce champion taciturne de pacotille, qui contraint pendant trois ans les frères Tachibana à rester en retrait, sans briller ou se distinguer.

Mix T3 - Par Mitsuru Adachi (trad. Margot Maillac) - Tonkam
Pour leur dernière année au collège, les frères Tachibana peuvent enfin se lâcher !
Mix © 2012 Mitsuru Adachi / SHOGAKUKAN / Tonkam

La révélation elle-même n’évite pas les clichés du genre, ni certaines facilités bien connues, mais le sens de la mise en scène de Mitsuru Adachi, faite de jeux de regard ainsi que de phrases brèves et incisives, réussit à dynamiser l’atmosphère du récit . En effet le ton du mangaka oscille comme souvent entre une tendresse bienveillante mais également une certaine ironie. Les personnages donnent l’impression de ne pas être dupes du cliché mais de l’accepter avec un certain humour, un sourire malicieux au coin des lèvres, eux-mêmes heureux finalement que tout finisse bien.

Ainsi se termine la troisième année de collège des frères Tachibana qui se voient enfin offrir la reconnaissance méritée pour la suite de leurs études. Une quatrième année traitée en quelques chapitres, sous forme elliptique, posant les derniers éléments pour l’enjeu véritable du récit : le lycée et le Kôshien [1] lycéen !

Avec l’arrivée du temps du lycée, vient également celui de la rivalité amoureuse !
Mix © 2012 Mitsuru Adachi / SHOGAKUKAN / Tonkam

Le tome s’achève sur l’entrée au lycée de nos héros et l’arrivée de nouveaux personnages : futur entraîneur, futur rival et évidemment futur manager de l’équipe, ce qui lance véritablement la dimension romancée de la série, à la fois en se retrouvant entre les deux frères et en volant la suprématie de leur jeune sœur ! Bref, en brisant un équilibre qui ne pouvait pas être éternel !

Rêve de baseball, narration mêlant avec justesse décontraction, pudeur des sentiments et dialogue économique, sans oublier l’incontournable touche de romance : tels sont les ingrédients de Mix, et de l’oeuvre de Mitsuru Adachi depuis plus de 30 ans. Et surprise : la magie opère toujours !

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Mix T3. Par Mitsuru Adachi. Traduction Margot Maillac. Tonkam, collection "Shônen". Sortie le 13 novembre 2014. 192 pages. 7,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Mix sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2

Les autres œuvres de Mitsuru Adachi :
- Lire la chronique du tome 1 de Cross Game

[1Le Hanshin Kôshien Stadium est un stade de baseball célèbre pour accueillir la finale du championnat lycéen. D’où l’expression : « aller au Kôshien » signifiant « aller en finale ».

  Un commentaire ?