Moby Dick - Par Bill Sienkiewicz & Dan Chichester - D’après l’œuvre originale d’Herman Melville - Delcourt Comics

30 janvier 2021 0
  • Comme bon nombre d’artistes avant lui, et certainement encore beaucoup d’autres après, Bill Sienkiewicz s’est attaqué à l’œuvre majeure d’Herman Melville : Moby Dick ! Une plongée dans l’univers onirique et envoûtant d’un dessinateur orfèvre de l’étrange.

L’histoire, tout le monde la connaît : Moby Dick est un classique incontournable de la littérature. La soif de vengeance d’un capitaine de baleinier à l’encontre d’un cachalot blanc, indomptable, impitoyable, effroyable…

Un démon venu des abysses ! Telle est l’idée que chaque membre de l’équipage se fait de ce cétacé apparemment impossible à harponner, dont la peau hérissée de harpons tordus, preuves de ses nombreux affrontements avec l’Homme. De son côté, le capitaine Achab est un être torturé, l’âme assombrie par la haine qu’il voue à l’animal qui lui a volé sa jambe, un ressentiment qui le conduira à sa perte, inéluctablement.

«  Avant ta mort, tu verras deux corbillards sur la mer… Le premier n’aura pas été fait par les mains d’un mortel ; et le bois du dernier aura poussé en Amérique. Je dois mourir avant toi afin de pouvoir piloter mon capitaine après sa mort… Et seul le chanvre pourra te tuer. » Fedallah lançant une prophétie à Achab.

Dans la mémoire populaire, Moby Dick, c’est aussi ce film de 1956 avec Gregory Peck dans le rôle du capitaine à la jambe en os de baleine, déversant sa verve empoisonnée en direction de son son ennemi juré. Sa barbe taillée, sa chevelure grisonnante et son haut de forme qui lui des airs d’Abraham Lincoln mélancolique et taciturne sont dans toutes les mémoires.

Ce sont ces traits que reprend quelque peu Bill Sienkiewicz dans cette œuvre déroutante. Tantôt dépeint avec beaucoup de réalisme, tantôt juste esquissé de noir, sombre, fantomatique et diabolique comme Satan en personne. C’est ici qu’intervient la magie de l’auteur jonglant avec un brio perturbant avec le réalisme d’un portrait comme avec l’onirisme d’une scène de mer dans la profondeur de la nuit. Oceano Nox.

Ismaël, le narrateur, est à peine dessiné, donnant au lecteur la possibilité de de se projeter en lui, de vivre avec lui ses rencontres inquiétantes et funestes, comme Queequeg, ce grand Amérindien aux nombreux tatouages, cannibale et vendeur de têtes humaines à la sauvette, un homme cependant noble et fier qui sera le plus fidèle ami de notre guide à bord du Pequod.

Dans un souci de fidélité au roman, Bill Sienkiewicz et Dan Chichester ont conservé les termes maritimes, cryptiques pour le lecteur profane, mais appréciés par les amateurs de l’œuvre originale séduits par l’abondance d’informations sur la pêche à la baleine dans les années 1800.

Mais le somptueux de cette nouvelle adaptation reste le style graphique. Impossible de ne pas être marqué, à tout le moins touché, par la puissance de cette interprétation, jouant du dessin et du collage, passant du vaporeux et de l’informe, à des parties nettes et précises au gré de l’esprit en tempête d’un capitaine fou.

Moby Dick - Par Bill Sienkiewicz & Dan Chichester - D'après l'œuvre originale d'Herman Melville - Delcourt Comics
©Bill Sienkiewicz / Delcourt Comics

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Moby Dick. Œuvre originale : Herman Melville. Scénario : Bill Sienkiewicz & Dan Chichester. Dessin : Bill Sienkiewicz. Editeur : Delcourt Comics. 48 pages. Sortie : le 13 janvier 2021. Prix : 14,95 euros.

- Lire la chronique Moby Dick - Livre premier - Par Chabouté - D’après Herman Melville - Vents d’Ouest
- Lire la chronique Moby Dick - T1 : New Bedford - par Pécau & Pahek - Delcourt
- Lire la chronique Grands Anciens – T1 : La Baleine Blanche – Par Lainé & Vukic – Soleil
- Lire la chronique X-Men : Legends of Marvel - Par Claremont, Kieth & Sienkiewicz - Panini Comics
- Lire la chronique X-Men classic N°3, The New Mutants - Par Chris Claremont et Bill Sienkiewicz - Panini Comics

  Un commentaire ?