Mohamed Ali : une légende éternelle notamment grâce à la bande dessinée

5 juin 2016 10 commentaires
  • Le boxeur américain a livré son dernier round vendredi 3 juin, finalement terrassé par la maladie. Mais que de combats n'avait-il pas vécu jusque là? La bande dessinée en a gardé une trace des deux côtés de l'Atlantique. D'abord chez DC Comics en 1978 sous le crayon de {{Neal Adams & Denny O’Neil.}} Le champion administre une sacrée dérouillée au Kryptonien. L'album avait été réédité en France chez Atlantic (groupe Steinkis) en 2011.
Mohamed Ali : une légende éternelle notamment grâce à la bande dessinée
L’édition Atlantic de 2011
© Steinkis / DC Comics

"L’édition de cette version française proposée par Atlantic, se veut exemplaire, écrivait alors Antoine Boudet dans ActuaBD. Sertie dans un fourreau orné de l’emblème du plus célèbre des Kryptoniens, le livre se révèle d’une taille supérieure aux Absolutes de Panini. Sous la jaquette du livre, nous pouvons remarquer une couverture avec une dorure représentant Superman contre Muhammad Ali. Les bonus vont du poster reprenant la couverture de l’ouvrage, au "fac simile" du programme de l’évènement accompagné de son ticket, sésame permettant d’assister à ce match d’anthologie. Une initiative rare dans le domaine de l’édition française."

© DC Comics
Chaos debout à Kinshasa par Th. Bellefroid et B. Baruti
Ed. Glénat

Par ailleurs, récemment, le sémillant Thierry Bellefroid et le talentueux Barly Baruti nous en offraient quelques années plus tard, en 2015, un récit vu de Kinshasa, un morceau d’histoire transformé en habile thriller d’espionnage. "En 1974, écrivait Tristan Martine dans nos pages, Ernest, un voyou à la petite semaine de Harlem, gère mal ses affaires, et n’arrive à se sortir du bourbier dans lequel il s’est empêtré qu’en gagnant un concours radiophonique. Le prix ? Un billet pour aller au Zaïre assister au « combat du siècle ». Il arrive alors comme une fleur dans un pays dont il est bien loin de saisir la complexité. Ce « combat du siècle », opposant deux Américains sur le sol zaïrois est une singulière page de l’histoire du XXe siècle. Mohammed Ali avait été déchu de tous ses droits et titres pour avoir refusé de partir se battre au Vietnam. Réhabilité, il entendait reconquérir son titre de champion du monde, après trois ans sans boxer, et rencontra en 1970 Joe Frazier au Madison Square Garden, mais il échoua. Fort d’une conscience politique aiguë, grâce à son mentor, le leader révolutionnaire Elijah Muhammad, à la tête de Nation of Islam, celui qui ne se faisait plus appeler Cassius Clay décida de retourner en Afrique, terre de ses ancêtres. Mobutu vit dans le combat qui devait opposer le nouveau champion du monde, George Foreman (qui avait battu Joe Frazier), à Mohammed Ali l’occasion d’attirer les caméras du monde entier sur le Zaïre, de mettre en avant la fierté d’être noir, et, pour quelques millions de dollars, arriva donc à obtenir l’organisation de ce « combat du siècle ».

L’icône Ali, qui trône en bonne place dans le bureau du fondateur des éditions Soleil, Mourad Boudjellal, pour qui ce match de Kinshasa est le "meilleur thriller de tous les temps", a définitivement sa place dans nos bibliothèques.

Chaos debout à Kinshasa par Th. Bellefroid et B. Baruti
© Glénat

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Superman VS Muhammad Ali – Par Denny O’Neil & Neal Adams – Atlantic
Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC
- Chaos debout à Kinshasa - Par Th. Bellefroid et B. Baruti - Glénat
Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
10 Messages :
  • Votre site a été hacqué ou il y a un bug. Que ce soit avec Firefox ou Chrome toute la mise en page est en désordre avec du blanc éblouissant rendant impossible la lecture sur écran.

    Répondre à ce message

    • Répondu par ActuaBD le 5 juin 2016 à  15:08 :

      Bonjour,
      Non il n’a pas été hacqué. Il a changé. Nous allons mettre un petit peu de temps pour régler les bugs.
      Votre problème a-t-il été réglé entre-temps ?
      Sinon, sur quel appareil accédez-vous à notre site ?
      Merci pour votre fidélité et vos conseils.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Sergio Salma le 5 juin 2016 à  16:42 :

        Chez moi ça fonctionne impec ! Bravo.

        Répondre à ce message

      • Répondu le 5 juin 2016 à  17:43 :

        Ce bleu dur... J’espérais tellement qu’il disparaîtrait.

        Répondre à ce message

  • erreur
    5 juin 2016 15:54, par JC Lebourdais

    ce bouquin est sorti en 78, pas en 74.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Didier Pasamonik (L’Agence BD) le 5 juin 2016 à  17:08 :

      Vous avez raison. Nous avons corrigé cette erreur. Merci.

      Répondre à ce message

      • Répondu par JC Lebourdais le 5 juin 2016 à  17:42 :

        De rien. C’est le privilège de l’âge.

        Répondre à ce message

        • Répondu par Mister XY, jeune homme ambitieux ! le 5 juin 2016 à  21:56 :

          Pas de problème, c’est l’ére des Vieux fourneaux !!

          Répondre à ce message

  • Bonjour,

    En complément, il existe une bibliographie en BD : Muhammad Ali par Améziane Amazing et Sybille Titeux de la Croix.

    Lecture agréable, à compléter prochainement pour moi par Chaos debout à Kinshasa.

    Répondre à ce message

  • coquille
    6 juin 2016 10:25, par olivier Dauger

    La bande dessinée en a gardé une race des deux côtés de l’Atlantique. D’abord chez DC Comics en 1978 sous le crayon de Neal Adams & Denny O’Neil. Le (...)

    Répondre à ce message