Mon Album Platini - Par Sylvain Venayre, Christopher & Mathilda - Delcourt

20 mai 2021 0
  • Souvenirs de passionné de foot marqué par le France-Allemagne de 1982. Un récit plus autobiographique qu'historique, en deçà des deux premières parutions de la collection Coup de tête.

L’équipe de France qui perd, mais qui entre dans la légende. Et un jeune ado qui rêve déjà de foot mais qui devra y renoncer. Aujourd’hui historien, Sylvain Venayre avait 12 ans en 1982 et 15 après un accident grave entraînant hospitalisation et coma.

On est alors en 1985 au moment du drame Juventus-Liverpool : une finale de coupe d’Europe au stade du Heyzel à Bruxelles liée à la mort de 39 spectateurs suite à un mouvement de foule dans le stade. De tous ces souvenirs, l’auteur compose des allers-retours entre présent et passé. Et un débat fantasmé avec Freud, Platini en personne, le journaliste Thierry Roland et les deux lui-même : l’ado et l’adulte.

Mon Album Platini - Par Sylvain Venayre, Christopher & Mathilda - Delcourt

Pas facile de faire du neuf avec le monument émotionnel que représente cette demi-finale de coupe du monde, en tous cas pour les plus de 45 ans français. Tant de livres (voir la bibliographie en fin d’album), de reportages, de documentaires TV... Difficile également de faire entrer la problématique historique sans s’éparpiller. Un thème qui fait l’essence de cette collection "coup de tête", dirigée par Kris.

Il s’agit plutôt ici de fragments autobiographiques mêlés à un récit de plusieurs compétitions, autour des années 1980. On y évoque ainsi les victoires en coupe du monde de la France en 1998 et 2008. À quelques occasions, Venayre aborde des thèmes importants : les origines majoritairement étrangères des internationaux français (hélas sans mentionner la génération de 1958), ou les tensions politiques (régime dictatorial en Argentine, guerre des Malouines). Exit donc en grande partie l’identité du label "coup de tête" pour un album de souvenirs plutôt classique, a fortiori illustré par la ligne claire toujours seyante de Christopher.

Dommage qu’avec son regard d’historien l’auteur n’ait pas axé l’album sur des faits plus rarement traités, comme la guerre froide, ou des matchs-symboles comme Iran-USA ou RFA-RDA. Quant à l’apport des enfants de migrants dans le onze tricolore, ce sera peut-être pour une prochaine fois, à l’image de la formidable exposition du musée de l’immigration à Paris il y a dix ans.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?