Mon pépé est un fantôme - Saison 1 - Par Barral & TaDuc - Dupuis

1er septembre 2008 1 commentaire
  • Cela fait un peu plus de dix ans qu’{{Olivier TaDuc}} se consacre à {Chinaman}, un western réaliste. Le dessinateur a semble-t-il souhaité s’aérer. Il s’associe avec {{Nicolas Barral}} pour nous raconter, d’une manière humoristique, la relation entre un enfant eurasien et son grand-père… fantôme !

Né d’une mère corse et d’un père vietnamien, le jeune garçon de dix ans, vient de perdre son grand-père. Les parents, séparés, se rabibochent pour l’occasion. Napoléon va à l’enterrement de son pépé avec des pieds de plombs. Faut dire que ses parents l’obligent à porter un costume digne d’un écolier anglais ! Finalement, sous la menace – imaginez être privé de Gamebox pendant un an ! – il se rend à la cérémonie funéraire. Au cours de celle-ci, le gosse s’absente pour aller aux toilettes, et il y croise son papy… Oui, le défunt ! Ses ancêtres l’ont renvoyé sur la terre pour veiller sur Napoléon jusqu’à ce que ses parents se remettent définitivement ensemble… Une relation complice naît alors entre le pépé-fantôme et son petit-fils.

La relation entre Napoléon Tran et son grand-père sont sources de nombreux gags. Nicolas Barral, qui a troqué sa casquette de dessinateur (Dieu, Philip et Francis, Baker Street, etc) pour celle de scénariste, porte un regard tendre et savoureux sur le monde de l’enfance, comme sur celui des adultes. Il aborde avec beaucoup de tact les thèmes de la maladie, la mort, du divorce, des relations extra-conjugales, de la jalousie, etc. Le tout, avec humour !

Après avoir signé plusieurs histoires réalistes (Chinaman, Takuan, etc), Olivier TaDuc nous étonne… Il dessine ces onze histoires courtes d’une manière humoristique avec une aisance égale, croquant de manière attachante les personnages avec un soin particulier dans la représentation de leurs expressions. Mon pépé est un fantôme est une série humoristique qui mérite que l’on s’y attarde.

Mon pépé est un fantôme - Saison 1 - Par Barral & TaDuc - Dupuis
Mon pépé est un fantôme - Saison 1 - Par Barral & TaDuc - Dupuis

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • BD très intéressante qui n’est pas qu’une suite de gags : les scènes se déroulent sur plusieurs pages, ce qui permet au scénariste de s’étendre un peu plus longuement, en particulier sur les conditions du divorce et les heurts ou restes de sentiments de ce couple si attachant (les parents).

    Car Napoléon n’est pas toujours le centre d’intérêt. Lui et son papy observent beaucoup ce que vivent leur entourage : parents, grand-parents ou copains. Le tout avec un ton qui ne sent pas la "déclinaison de gags". Une véritable réflexion psychologique, présentée de façon humoristique.

    Répondre à ce message