Albums

Mongo Fury : une aventure intersidérante de Splash Gordon - Par Pixel Vengeur - Vent des Savanes

Par Charles-Louis Detournay le 15 août 2008                      Lien  
La Terre est menacée par l'Empereur Bling ! Parodiant Flash Gordon, Pixel Vengeur rit et se rit de la BD dans un album truffé d'allusions et de références : désopilant !

1936 : une planète venue de nulle part fonce en direction de la Terre. Mais, fort heureusement, Splash Gordon, super zéro mais aussi triple champion du monde de curling, est là. Aidé par son amie gonflable Dale Arden et par le docteur Zarkov, un savant un peu fou, il va tout mettre en oeuvre pour tenter de sauver le monde de la destruction imaginée par l’odieux et infâme empereur kamikaze Bling. À bord de la Comète, ils font un atterrissage de fortune, au cours duquel Dale Arden est kidnappée par les sbires de l’infâme Bling. N’écoutant que son courage et son amour, Splash se lance dans une jungle inextricable dans laquelle il fait connaissance avec les hommes-lézards et les hommes-faucons. Tous ensemble, ils décident d’attaquer la cité impériale pour ... se taper la superbe Dale ! Premier arrivé, premier servi ! Notre héros avec ses épaulettes en moumoute sauvera-t-il l’honneur de sa belle ?

Mongo Fury : une aventure intersidérante de Splash Gordon - Par Pixel Vengeur - Vent des Savanes

Après les deux albums de Black & Mortamère, et sur la lignée du précédent Fantôme en tergal contre la légion damnée du IVème Reich, Pixel Vengeur poursuit sa croisade parodique contre les indétrônables du Neuvième art. Si malgré le titre accrocheur et le pitch ci-dessus, vous n’auriez pas reconnu les grandes lignes de l’emblématique Flash Gordon, nul doute que vous passerez à côté d’une bonne partie de l’humour ravageur de cet album. Tout en nous faisant partager sa passion vouée à Alex Raymond, Pixel Vengeur n’en dissèque pas moins les ressorts des premiers comic strips de science-fiction : le côté très pin-up des faire-valoir féminins, les rebondissements parfois sans queue ni tête, les méchants caricaturaux, et le bagout phénoménal du héros idéalisé.

Après un début riche en humour et péripéties, l’album aurait pu tourner un peu court mais à cette parodie de Raymond, l’auteur a ajouté d’autres grands maîtres de la science-fiction : le lecteur au regard attentif s’amusera donc des références et parodies de Moebius, Bilal, Druillet, mais aussi de Tintin, d’Hosukaï, de Franquin et bien d’autres sans oublier l’incomparable Freddie Mercury dans une de ses chansons fétiches !

Pixel Vengeur fait feu de tout bois dans un excellent album parodique ! Un hommage aux grands maîtres, bourré d’humour et de second degré.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR Charles-Louis Detournay  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD