Monsieur Bermutier - Par Maarten Vande Wiele - Ed. Casterman

1er août 2014 0 commentaire
  • L'auteur de "I Fucking Love Paris" revisite quelques nouvelles de Maupassant dont le personnage de Bermutier est le héros.

C’est toujours payant d’adapter des œuvres littéraires, surtout dans le cas de Guy de Maupassant dont les textes sont faits pour être adaptés, comme Guillaume Sorel (Le Horla, chez Rue de Sèvre) en a brillamment fait la démonstration.

Le dessinateur flamand Maarten Vande Wiele a jeté son dévolu sur ses nouvelles, et il a raison : c’est un gisement de près de 300 récits, publiés dans la presse de l’époque (les années 1880), dans Le Figaro ou Le Gaulois, autant dire un filon inépuisable.

Casterman a imaginé de réunir celles qui ont comme personnage le juge d’instruction à la retraite Bermutier, bonhomme aux allures d’Hercule Poirot, qui raconte quelques-unes de ses enquêtes teintées parfois de fantastique à la façon d’Edgar Allan Poe, mais dans une manière bien plus bourgeoise et bien plus française.

On pense, en le lisant, à ces écrivains qui ont succédé à Maupassant, notamment dans cette mise en abyme du narrateur au chapitre final, Le Journal intime, qui n’est pas sans évoquer celle de La Poupée sanglante de Gaston Leroux, et au ton badin de Proust par son charme suranné très "fin de siècle".

Maupassant est parfait pour le graphisme de Maarten Vande Wiele, qui a tout l’air d’être un clone de Brecht Evens, mais dont la touche aquarellée s’approche davantage des tons de l’École de Laethem-Saint-Martin (seconde période) que de celle des Fauves brabançons dont Evens semble s’inspirer.

Le tout donne un album plaisant, élégant et léger. On regrettera seulement que le nom de Maupassant ait disparu de la couverture de l’ouvrage, alors qu’il en est l’inspirateur. Maupassant serait-il moins "vendeur" que Vande Wiele ? On en doute.

Monsieur Bermutier - Par Maarten Vande Wiele - Ed. Casterman
Maarten Vande Wiele adapte Maupassant
(c) Casterman

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?