Monster (édition intégrale) T1 - Par Naoki Urasawa - Kana

3 décembre 2010 0 commentaire
  • Profitant de la disponibilité de {[Pluto->http://www.actuabd.com/Pluto-un-robot-reactive-avec]} à leur catalogue, les éditions Kana ressortent l'un des plus gros succès de l'auteur dans une édition "deluxe" : un plus grand format, des pages en couleurs inédites, de nouvelles couvertures, réécriture de certaines cases par Urasawa lui-même, et volumes doubles. L'occasion de (re)découvrir une œuvre marquante digne des plus grands polars.

Düsseldorf, 1986. Neurochirurgien très talentueux, Kenzô Tenma possède toutes les qualités pour atteindre les plus hauts sommets de sa carrière. Mais sa vie va basculer le jour où des jumeaux, Johann et Anna Liebert, sont amenés aux urgences. Au lieu d’opérer le maire de la ville comme le lui ordonnait le directeur de l’hôpital, Kenzô prend la décision de suivre sa conscience et de sauver l’enfant arrivé en premier. Une initiative qui va vite lui faire comprendre qu’il est manipulé par ses supérieurs et que ceux-ci font passer leurs propres intérêts avant la vie de leurs patients. Jusqu’à ce que de sordides affaires de meurtres se multiplient dans le pays...

Avec Monster, Naoki Urasawa a su prouver qu’il était un grand, un très grand auteur. Bien plus qu’un simple raconteur d’histoires, le mangaka pose des personnages attachants comme détestables, crée des ambiances avec justesse et nous transmet des émotions profondes. Ici, son héros du quotidien totalement inoffensif entraîne, à cause de sa conscience professionnelle, une succession de drames et se retrouve dans diverses situations bien difficiles à vivre.

Le scénario est implacable, d’une richesse et d’une tension hors pair. Monster prend aux tripes, accroche l’attention dès les premières pages et ne lâche jamais prise. Les qualités sont également graphiques, le trait d’Urasawa étant parfaitement au diapason.

Cette nouvelle édition tombe à point nommé pour les fêtes et se doit d’atterrir dans toute bonne bibliothèque qui n’aurait pas déjà accueilli l’édition simple de la série.

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?