Moonlight Act T23 - Par Kazuhiro Fujita - Kaze

6 octobre 2018 0 commentaire
  • Usant d'un stratagème, Yasasame permet à Gekko et ses amis de pénétrer dans le château du Roi Oïmi. Mais tout ne se passe pas comme prévu. De nouvelles révélations attendent les lecteurs de cet opus, ainsi que de jolies retrouvailles.

Retour à la case départ pour nos héros qui se trouvent contraints d’écourter leur séjour sur la lune. Une fois sur Terre, ils découvrent qu’il leur est impossible de se rendre sur l’astre. Face à l’horreur de la situation, Gekko, Tendô et Hachi-Kazuki sont désemparés et ignorent comment agir pour contrer les desseins du Roi Oïmi et sauver Engekibu. En dernier recours, et bien qu’il soit toujours sous le coup de sa condamnation, Gekko décide de quémander l’aide de ses anciens amis. Malheureusement, ces derniers, convaincus de sa culpabilité après les évènements des Mille et Une Nuits, refusent de l’entendre. Du moins une partie d’entre eux. Contre toute attente, Gekko va recevoir le soutien de vieilles connaissances, persuadées de l’honnêteté du jeune homme.

Pendant ce temps, Engekibu rend visite à son amie Yumi à qui elle révèle son départ prochain. Mais ce qui devait être un simple au revoir, se transforme en confidences poignantes.

Décidément, Fujita est toujours au top de sa forme et nous offre un tome dans la lignée des précédents, c’est à dire, excellent ! Tout d’abord, on constate que l’auteur sait gérer ses personnages. Ici, des figures croisées dans les premiers tomes font leur réapparition de manière pertinente et assez inattendue, provoquant la surprise mais aussi une petite pointe de nostalgie chez le lecteur.

Le héros ne cesse de gagner en charisme et en maturité, chose rare dans un shonen où les protagonistes s’avèrent le plus souvent lassants ou horripilants. Sa détermination, nourrie par son sens des responsabilités, n’implique jamais de mettre en danger autrui. Il cherche toujours la meilleure solution possible tout en évitant de créer l’embarras. Une attitude qui finit par convaincre son entourage et attiser la sympathie. Son duo avec Tendô demeure un des points forts de ce manga, offrant un oasis d’humour dans une atmosphère de plus en plus sombre et oppressante.

La dernière partie de ce tome renoue avec l’émotion. La profondeur des sentiments est portée par des dialogues dénués de toute futilité. Les propos sont justes, les gestes sont forts. La pression monte et les heures tournent. Ce dernier arc risque encore de nous surprendre, comme sait si bien le faire Kazuhiro Fujita !

(par Tahani Biernat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Moonlight Act T.23. De Kazuhiro Fujita. Editions Kaze. Traduction de Sébastien Ludmann. Sortie le 26 septembre 2018. 6,99 euros.

Lire aussi sur ActuaBD :
- La chronique du tome 3
- La chronique du tome 18
- La chronique du tome 19
- La chronique du tome 20
- La chronique du tome 21
- La chronique du tome 22

  Un commentaire ?