Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"

14 juin 2006 36 commentaires
  • Nous avons la tristesse de vous annoncer la disparition de Jean Roba ce mercredi 14 juin 2006, à l'âge de 75 ans. C'est un des géants de l'École belge qui vient de s'éteindre laissant derrière lui des personnages inoubliables, parmi lesquels {Boule & Bill} qu'il avait récemment confiés à Laurent Verron.

Nous avions consacré l’année dernière un petit hommage à celui que nous qualifions alors de « Géant invisible » de l’Ecole belge. Il était né le 28 juillet 1930 à Schaerbeek (commune de Bruxelles). Ayant fait à 11 ans des cours du soir à l’Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, il débute à 16 ans dans la publicité. Il y a apprend toutes les techniques des Arts Graphiques : la lettre, les subtilités de la gouache et du lavis, la photogravure, la mise en page... A l’âge de 22 ans, sortant du service militaire, il entre dans un studio de dessin publicitaire.

Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
Boule & Bill
chez Dupuis & Dargaud

C’est son ami Franquin qui le fait entrer dans la petite famille des dessinateurs de chez Spirou. Débordé par les séries qu’il réalise en parallèle (Spirou, Modeste & Pompon, Gaston...), sans compter les animations pour l’hebdomadaire de la bonne humeur, Franquin a besoin d’un assistant, en plus de Jidéhem qui travaille déjà sur Spirou (et qui même dessine les premiers Gaston). Il jettera son dévolu sur ce jeune dessinateur qui, à partir de 1957, multiplie les collaborations au journal de Spirou : illustrations pour un conte de Noël écrit par Peyo, crayonnés pour deux Histoires de l’Oncle Paul, et quelques histoires complètes de Tiou le Petit Sioux. Dessinateur hors pair, caricaturiste et animalier virtuose, il réalise aussi des illustrations pour le magazine féminin du groupe Dupuis, Bonne Soirée. En 1958, il rejoint Franquin et collabore à trois aventures de Spirou et Fantasio : Tembo Tabou, Les Hommes Bulles et Les petits formats.

La Ribambelle
avec Tillieux et Vicq. Ediions Dargaud.

Heureusement, Franquin n’est pas du genre à retenir les talents. Dans le numéro 1132 de Spirou daté du 24 décembre 1959, six semaines après avoir réalisé un puzzle avec ces nouveaux personnages, Roba produit un mini-récit : Boule contre les mini-requins qui voit l’apparition du jeune rouquin à casquette avec son facétieux coquer.
Rosy, directeur artistique du journal et principal contributeur aux mini-récits, en assure le découpage. Après une seconde histoire, Roba se lance seul, à l’exemple d’André Franquin dont le personnage de Gaston vient d’accéder à la page humoristique hebdomadaire, dans une production d’un gag par semaine des aventures de Boule & Bill. Comme Franquin, il crée et entretient d’autres séries fameuses : Pomme en 1962, et La Ribambelle, de 1965 à 1984 qui paraîtront dans six albums.

La biographie
réalisée par Philippe Cauvin aux éditions Toth

De façon régulière et cadencée, sans jamais fléchir dans la qualité, il produira 24 albums de Boule & Bill avant de passer le bâton de maréchal à Laurent Verron en 2003 et de prendre sa retraite. Ravi de revoir ses personnages publiés dans Spirou, alors qu’il avait quitté Dupuis pour Dargaud en 1987, il était intervenu sur notre site pour donner son opinion sur les récents événements qui ont secoué les éditions Dupuis.

Ignoré d l’Académie des Grands Prix du Festival d’Angoulême qu’il avait pourtant régulièrement honoré de sa présence alors qu’il n’était qu’un petit festival de province [1], il était admiré de toute la profession et avait reçu en 1992 les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres. Récemment, Philippe Cauvin et les éditions Toth lui avaient consacré une très belle monographie.

La bande dessinée belge, les éditions Dupuis, et plus simplement ses amis, sont dans le deuil. Que sa famille veuille bien accepter les sincères condoléances d’ActuaBD. N’hésitez pas à la suite de notre article de leur faire part de vos témoignages d’affection.

Jean Roba par Patrick Pinchart
alors que l’auteur venait de fêter ses 75 ans.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Crédit photo : Patrick Pinchart - Reproduction interdite.

[1il avait réalisé l’affiche d’Angoulême 6.

 
Participez à la discussion
36 Messages :
  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    14 juin 2006 22:00, par Olivier Thily

    Je suis très triste d apprendre la mort de Jean Roba, un des derniers "Grand Maître" de la Bd Belge. Que de bons moments et d inoubliables fous rires passés à lire ces grandes Séries que sont "Boule et Bill" ou "La Ribambelle". Boule et bill doivent se sentir bien seuls aujourd’hui et nous aussi. Ce soir c’est nous qui avons des yeus de cocker triste.... Adieu Roba, franquin doit se sentir moins seul sur son nuage. Toutes mes condoléances à la famille de ce Grand de la Bd.
    Olivier 27ans

    Répondre à ce message

    • Répondu par rock_zoe le 15 juin 2006 à  13:17 :

      le dessinateur de mon enfance s’en va ! :’( triste nouvelle, j’ai que 15 ans et j’ai l’impression que mon enfance pars avec lui ! c’est avec boule et bil que j’ai appris à lire, c’est avec boule et bille que je continuerais !! mes sincères condoléances et bonne route a ce déssinateur merveilleux qui nous a fait réver

      Répondre à ce message

    • Répondu par Christine, de Bruxelles le 16 juin 2006 à  12:36 :

      Non, l’enfance n’est pas morte. Tant qu’il y aura un petit garçon et son inséparable cocker jouant dans leur jardin, tant que nous pourrons les retrouver, au détour d’une case, nous continuerons à entendre cette petite musique du simple bonheur de vivre au paradis de l’enfance qu’a si bien su évoquer Jean Roba. Car,comme dans une chanson de Trenet, longtemps après que les conteurs ont disparu, leurs personnages continuent à nous accompagner tout au long de la vie. Merci, monsieur Roba.

      Répondre à ce message

      • Répondu par remymelisa le 29 juillet 2006 à  12:31 :

        Merci ROBA pout tout ces moments de joie et de rires que tu nous a procuré.
        Merci ROBA et vive boule et bill !!!

        Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    14 juin 2006 22:09, par Arnaud

    Tous les amoureux des aventures de ce coquin de cocker et de son adorable petite famille sont tristes ce soir. Je fais partie de ces gamins qui ont grandit en lisant les aventures de Boule et Bill, et si aujourd’hui je relis encore mes vieux albums avec tant de plaisir, avec mon adorable cocker à mes côtés, je le dois à l’incroyable talent de Monsieur Roba.
    Merci l’artiste.

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    14 juin 2006 23:06, par vauthey lionel

    sinf, il y a mon petit à 6ans, j ai aimé beaucoup "boule et bill" plus joie coeur chauffeur ouverture monde nouveau...maintenant je n ai jamais oublié Jean Roba pour Boule Bill comme OR dessinée ! je dis merci beaucoup Jean Roba doit suiter vivre dans l aventure de Boule et Bill BRAVO, j ai deçu pour Hergé plus pas ouvruture coeur froid arreter TINTIN comme MORT !!! je suis 32 ans vieil aie aie....amities lionel vauthey

    Répondre à ce message

  • C’est un auteur de bande dessinée, et l’absence d’hommage appuyé des "grands médias" est pour le moins douloureuse. Sa disparition m’émeut presque aux larmes. Les personnages lui survivront mais une part d’enfance s’en est allée aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    14 juin 2006 23:50, par Graigouare

    Moi aussi j’ai appris avec étonnement la nouvelle qui bien entendu me chagrine car ce qu’il laisse derrière lui est synonyme d’amitié et de tendresse à travers les aventures de Boule et Bill.

    Adieu Monsieur Roba.

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    15 juin 2006 07:52, par PEB

    Merci M. Roba, pour avoir offert toute cette joie aux enfants que nous étions, j’ai la larme à l’oeil en pensant à ces excellents souvenirs.

    Merci

    P-EB (Paris)

    Répondre à ce message

  • J’ai été surpris puis ému par la triste nouvelle de la mort du papa de Boule et Bill !
    Toute mes condoléence a sa famille et a ses héros !

    Répondre à ce message

  • Ca m’attriste profondément d’apprendre ce décès.
    Roba a bercé mon enfance au même titre que Franquin, Morris et leurs amis. Il m’a donné envie d’avoir un chien, de vivre mille aventures avec mes amis...
    Il était le dernier Géant, trop méconnu.
    Merci M. Roba !

    Répondre à ce message

  • Les anges vont bien rigoler là haut avec Franquin, Greg, Goscinny... mais nous restons bien seuls ici bas. Ils restent vos albums pour l’éternité. Boule, Bill et Caroline doivent être fiers d’un papa comme vous.

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    15 juin 2006 11:42, par Pierre-Paul Verelst

    Et m... ! Un des derniers survivants des "années folles" de Spirou s’en va.
    Cela fait quelque chose, ma fille adore que je lui raconte les histoires de Boule et Bill dans la "collection Carroussel", que j’ai moi-même adoré étant gosse.

    Répondre à ce message

  • Obsèques de Jean Roba
    15 juin 2006 12:36, par Didier Pasamonik

    Pour ceux que cela intéresse, les obsèques de Jean Roba auront lieu

    Le 21 juin 2006
    à 10h00
    à l’Eglise Notre Dame de Lourdes
    Avenue Charles Woeste à Jette (Bruxelles)

    Répondre à ce message

    • Répondu par anne le 15 juin 2006 à  13:58 :

      vraiment très triste de cette disparition, c’était l’un des derniers tout grands de la BD, les histoires de Boule et Bill ont bercé mon enfance ainsi que celle de mon fils, c’est une époque qui se tourne.
      Sincères condoléances à la famille et aux amis

      Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    15 juin 2006 13:40, par Philippe

    Tres triste d’apprendre la perte de ce tres grand auteur. C’est un pan de mon enfance et de mes merveilleuses lecture qui disparait. Mais avant tout, il me semble important de lui dire merci... pour tout !!!!

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    15 juin 2006 15:50, par Yves

    je n’ai pas connu l’homme mais les aventures de ses héros boule& bill,bien sûr, la ribanbelle étaient parmi mes préférés et lorsque je recevais mon spirou fonçait voir la suite de leurs aventures .Malheureusement, le temps continue inexorablement à avancer et nous reprend un à un nos héros ; je viens d’apprendre que notre Raymond Devos venait également de disparaitre.Yves 43ans

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    15 juin 2006 16:04, par karine91

    Très attristée par la mort de Roba. La lecture des aventures de Boule et Bill ainsi que de la Ribambelle fait partie de mes meilleurs souvenirs d’enfance. Merci Roba d’avoir ensoleillé mes mercredi après-midi de gamine et ma mémoire d’adulte.

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    15 juin 2006 16:56, par thierry

    je l’ai appris ce matin, en buvant ma tasse de café en écoutant la radio. les infos, ce ne sont que des mauvaises nouvelles, et celle-là m’a rendu tout à coup triste, vraiment.

    merci pour tout ce travail dans lequel j’aime me plonger, comme les autres intervenants le disaient, ses dessins ont un délicieux goût d’enfance. combien de fois je me suis retrouvé dans ses planches. on a tous été boule à un moment ou un autre. c’est le dernier géant qui s’en est allé, pfff, j’en ai envie de pleurer.
    courage pour ceux qui l’aimaient.

    Répondre à ce message

  • C’est une partie de ma jeunesse qui vient de disparaitre aujourd’hui. Je regarderais mes BD de Boule et Bill avec une certaine tristesse et avec une pensée pour Jean Roba

    Répondre à ce message

    • Répondu par Ceiba le 16 juin 2006 à  11:38 :

      Je suis très attristée par cette nouvelle. En emportant Mr. Roba, la mort emporte une grande partie de mon enfance. Boule et Bill fut ma première collection de BD, fut ma première inititation à ce fantastique monde en 2D.
      Au revoir M. Roba... Et longue vie à Boule, Bill, Caroline et tous les autres, que je ferais découvrir à mes enfants, promis !

      Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    16 juin 2006 13:16, par Loco

    Triste nouvelle que la mort de ce grand monsieur.Grand monsieur mais aussi grand artiste car c’est grâce à lui et aux Franquin, Tillieux et les autres que la BD est ce qu’elle est aujourd’hui.
    Alors chapeau Monsieur.
    Et Boule, Bill, moi et beaucoup d’autres sont bien triste aujourd’hui.
    Adieu l’artiste, et merci pour tout....

    Répondre à ce message

  • COMMUNIQUE

    NIMES PLEURE LE PAPA DE BOULE ET BILL

    Les organisateurs du Salon Européen de la BD, l’Association BD en Bulles et la Ville de Nîmes ont appris avec une grande tristesse hier soir la disparition de Jean Roba , le papa de la célèbre série Boule et Bill.

    Né le 28 juillet 1930, c’est en 1957 qu’il intégre grâce à son ami Franquin la grande famille de Dupuis et en 1959 qu’il fera naître ce délicieux petit garçon roux Boule et son inséparable et malicieux ami, le cocker Bill, tout simplement inspirés de son fils et de son cocker.

    Et c’est cette simplicité, cette image du bonheur familial qui fera le succès immédiat et magistral de cette série, traduite en 15 langues et qui traverse les générations avec le même succès.

    Jean Roba nous a fait l’honneur en 2004 d’être le Président du 3ème Salon Européen de la Bande Dessinée de Nîmes.

    Il fut "un Président de rêve", disponible et généreux à tous les instants, en dessinant lui-même la magnifique affiche du Salon 2004 où Boule et Bill "taguent" malicieusement les Arènes de Nîmes, ou en accordant un cours de dessin exceptionnel à des centaines de jeunes écoliers nîmois qui n’oublieront pas de sitôt cette rencontre magique.

    C’est dans le même esprit de générosité que Jean Roba a désiré, contrairement à beaucoup d’auteurs qui souhaitent que leurs personnages disparaissent avec eux, que Boule et Bill lui survivent sous le trait de son successeur Laurent Verron.

    Au delà du talent magistral et de la carrière exceptionnelle de ce grand de la Bande Dessinée, c’est de cette générosité, de sa simplicité, de sa bonne humeur et de sa gentillesse dont les nîmois se souviendront avec émotion.

    Jean Roba était l’un des derniers Grands de la bande dessinée belge. Il a désormais rejoint ses amis Franquin, Morris et Peyo. Nul doute qu’à Nîmes , il sera toujours présent parmi nous.

    Association BD en Bulle
    Salon Européen de la BD de Nîmes
    30 000 Nîmes
    04 66 67 70 12
    04 66 76 05 91
    labulle@la-bulle.com
    www.la-bulle.com

    Répondre à ce message

    • Répondu par leroy brigitte le 13 juin 2008 à  19:22 :

      bonsoir, c’est bientôt l’anniversaire de la mort de jean roba , fils du frère de ma grand mère Marie roba, je voulais vous remercier pour tout ce que vous avez écris sur lui, cela me fait chaud au cœur, car vivant en france dans les po je ne l’ai rencontré que lorsque je vivais a ostende, j’étais petite. Je suis tomber par hasard sur votre courrier,merci encore brigitte leroy

      Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    16 juin 2006 18:52, par Yvon Le Quellec (lecteur et harpiste celtique)

    Un grand talent, une vision fine et positive de la vie, des dessins aussi soignés qu’efficaces, une maman Boule coquette et toujours proprette et mignonette, des anti-héros qui font partie de notre famille et de notre patrimoine, un grand, grand Monsieur, qui part en même temps que Raymond Devos. Que de bonheur... et pour moi, le plaisir de travailler d’autres langues, à travers Boule et Bill traduit en...X langues dont le breton (très bien traduit) et l’allemand. Merci !

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    16 juin 2006 18:55, par David T

    Un grand artiste, un génie de la BD.
    Il est immortel à travers son oeuvre.
    Il restera un maître absolu de la BD moderne.
    Que dire de plus, sinon l’amour qu’on lui porte ?

    Répondre à ce message

  • Tristesse ! Jean Roba et Raymond Devos s’en vont ! Deux créateurs qui savaient insuffler de la poésie dans notre quotidien ...
    Longue vie à Boule et Bill !

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    20 juin 2006 07:37, par brunal

    Je ne serai pas très original en vous disant que Boule et Bill ont bercé mon enfance peuplée de schtroumpfs, de Johan et Pirlouit, d’Astérix...
    Roba, lui, était original en nous proposant des albums pleins de vie (de famille), des gags sans cesse renouvelés et des histoires courtes (et moins courtes).
    C’est un grand monsieur qui est parti.

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    20 juin 2006 12:13, par Philippe L

    Quelqu’un saurait-il où Jean Roba va être inhumé ? Merci d’avance.

    Répondre à ce message

  • au revoir a un grand de la bande dessinée.
    mes respects.

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    24 juin 2006 10:38, par westy bebe

    adieu roba (westybebe)

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    30 juin 2006 18:29, par Lambert Andréi

    Jean Roba est mort c’est domage
    Roba désignait biens.j’aime biens c’est BD

    Aurevoir Roba est que le paradit acceuille

    Andréi

    Voir en ligne : Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"

    Répondre à ce message

  • moi je suis un grand fan de boule et bill
    QUE LE PARADIS T’ACCEILLE

    CAMILLE

    Répondre à ce message

  • > Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    22 novembre 2006 21:33, par nadyg

    Adieu ROBA Jean !

    Je suis sourde, j avais petite mes Livres 01 jusqu 24 BD Boule et Bill, je garde mes livres.
    Jean parti dans le ciel reposer et rêver Boule et Bill.
    Au Revoir ROBA Jean

    Nadège@

    Répondre à ce message

  • Mort de Jean Roba, le papa de "Boule & Bill"
    22 janvier 2008 13:52, par Céline

    J’ai toute la collection des Boule et Bill il ne me manque plus que 5 livre cette BD est formidable pour moi qui adore les animaux plus particulierement les chien, et on ne se lasse jamais de leurs petite aventure

    Repose en paix et rève à tout jamais de tes deux héro Boule et Bill à qui je pense tu manque beaucoup !! (L)

    Répondre à ce message