Murciélago T1 & T2 - Par Yoshimurakana - Ototo

17 octobre 2018 0 commentaire
  • De l'ultra-violence, de l'immoralité et une anti-héroïne « badass » et obscène, tel est le programme simple et survolté de cette nouvelle série qui ne fait pas dans la dentelle ! Recommandé pour les amateurs de tueurs et de psychopathes à la sauce « action » !
Murciélago T1 & T2 - Par Yoshimurakana - Ototo

Lorsque la police est dépassée, elle a recours à son arme secrète et clandestine, aussi dangereuse que dévastatrice : Kuroko Kômori, une tueuse de masse condamnée à mort qui a vu sa peine commuée en « travail d’intérêt général » ! Experte en tuerie en tout genre, sadique et calculatrice, elle n’a pas son pareil pour « résoudre » les situations a priori sans issue, au point que les importants dommages collatéraux qu’elle provoque apparaissent acceptables aux yeux des autorités !

Dans ses œuvres, Kuroko ne se sépare jamais d’Hinako, fanatique de voiture, naïve et innocente, qui ne comprend pas bien, voire pas du tout, la gravité de leurs actes en raison de son regard « d’enfant ». Elle se charge d’ailleurs de leurs rapports de mission en confectionnant généralement un joli dessin avec ses crayons de couleurs qui explique comment ils ont puni le méchant !

Bref, la sadique et la simplette, expertes respectivement en meurtre et en conduite, dans une série d’affaires qui font la part belles aux drogués, aux braqueurs et aux manoirs replis de pièges mortels. Avec un tel duo, les explosions de cervelles et les tripes à l’air sont monnaie courante, le tout dans la joie et la bonne humeur !

Enfin n’oublions pas que Kuroko se révèle une lesbienne très obsédée, qui tente sa chance avec toutes les paires de seins conséquentes qu’elle croise, donnant lieu de temps à autre à quelques pages coquines qui achèvent un programme réservé à un public légèrement averti.

© 2014 Yoshimurakana / SQUARE ENIX CO., LTD.

Avouons-le, c’est très drôle et fun. Les personnages sont hauts perchés mais ce qui étonne, c’est la galerie de personnages qui se déploie rapidement. En effet, Dès le double-chapitre de présentation passé, le mangaka enchaîne directement avec une grande histoire qui couvre la plus grande partie de ces deux tomes, introduisant plusieurs personnages manifestement réguliers. Bref à l’image de l’ambiance générale survoltée, pas de temps perdu et rapidement sont posés des éléments d’intrigues globales.

Édité par Square Enix et prépublié depuis 2013 dans le magazine Young Gangan, avec douze tomes à ce jour, Murciélago s’avère un excellent titre de genre, entre cartoon et gore, explorant un monde violent et jouissivement chaotique peuplé de détraqués.

Si nous ajoutons un graphisme clair et nerveux, aux belles scènes d’actions dynamiques, mais surtout une héroïne aux traits particulièrement réussis, à la fois burlesque et inquiétante, nous avons là un début de série accrocheur, qui ne perd pas de temps, et qui semble savoir déjà une idée précise de l’endroit où elle veut nous amener.

© 2014 Yoshimurakana / SQUARE ENIX CO., LTD.
© 2014 Yoshimurakana / SQUARE ENIX CO., LTD.

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Murciélago T1 & T2. Par Yoshimurakana. Traduction Nicolas Pujol. Ototo, collection "Seinen". Sortie le 19 octobre 2018. 215 pages. 7,99 euros.

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC

  Un commentaire ?