Murena T9 : Les Épines – Par P. Delaby & J. Dufaux – Dargaud

10 juillet 2013 3 commentaires
  • Bien avant «{Gladiator}» et «{Rome}», la série «{Murena}» avait dépoussiéré le peplum et remis au goût du jour les intrigues antiques, cruelles, âpres et sulfureuses. Le neuvième album vient de paraître.

Dans « Les Épines », les auteurs nous plongent dans la Rome de Néron, aux premiers temps du Christianisme. Le grand incendie qui a ravagé la ville est encore dans tous les esprits et la révolte gronde. Pour l’empereur il est impérieux de trouver un bouc émissaire afin d’éloigner la colère de la foule. Les adeptes de cette nouvelle religion sont des victimes toutes désignées...

Murena T9 : Les Épines – Par P. Delaby & J. Dufaux – Dargaud
Un extrait de Murena T9
© Delaby - Dufaux - Dargaud

Depuis ses origines, dans « La Pourpre et l’or » paru en 1997, la série « Murena » assume parfaitement son néo-classicisme. Habile mélange de faits et figures historiques et d’éléments et personnages de fiction, « Murena » revisite l’histoire de Rome, théâtre d’intrigues incessantes.

Dans ce neuvième volume, on retrouve les ingrédients qui en font une série mainstream appréciée et respectée : le dessin précis et vigoureux de Philippe Delaby et les tourments scénaristiques de Jean Dufaux. Violent et sexué (à noter qu’une scène de sexe particulièrement explicite a été coupée au montage et fera l’objet d’une édition limitée en fin d’année), le péplum tel que mis en scène par ces deux auteurs est sacrément musclé.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

A propos de Delaby & Dufaux, sur ActuaBD :

> « Avec La Complainte des landes perdues, nous explorons les tréfonds de l’âme humaine ! » (Entretien en novembre 2008)

> Complaintes des Landes Perdues T5, T7

> Murena T4,T5,T6, T7

 
Participez à la discussion
3 Messages :
  • Murena T9 : Les Épines – Par P. Delaby & J. Dufaux – Dargaud
    10 juillet 2013 11:09, par Oncle Francois

    ah ah, j’ignorais que Dargaud allait nous sortir une version sexuée non-censurée de ce livre en fin d’année, voila qui fera un cadeau idéal ! Dans Murena 8, le lecteur découvrait les wc à la romaine, là, il découvre que les romaines avaient déjà de jolis godemichets (un peu normal pour s’occuper, avec tous ces hommes envoyés à l’extérieur maintenir la paix romaine. Donc les Romains avaient déjà tout inventé, il y a prés de deux mille ans.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 10 juillet 2013 à  15:52 :

      Des personnes vont donc aller payer plus cher que l’édition courante un tirage limité pour quelques cases sexuellement explicites.
      Étrange motivation...

      Répondre à ce message

      • Répondu par Mike le 11 juillet 2013 à  10:32 :

        Marketing de l’éditeur qui veux faire son buzz de quelques cases.

        Répondre à ce message