Myrkos – T3 : Le Rebelle – par Kraehn & Miguel - Dargaud

18 février 2007 0
  • Sous un aspect faussement classique, Myrkos séduit par son dessin et par l'univers développé. Ce troisième album confirme l'intérêt porté à la série.

Avec la complicité de la chouette, la jeune Taelia réussit à faire évader Myrkos des geôles de la prestigieuse Scola impériale des arts d’Anétha, capitale de l’Empire. De son côté, le bandit Pyrtax, conduit par Dhellou, passe par les égouts pour délivrer lui aussi le jeune homme. Mais, bien évidemment, il trouve la cage vide…

Jean-Charles Kraehn oppose dans cette série les conservateurs de la Scola, garants de l’art officiel, à Myrkos, bouillonnant et talentueux "ornemaniste", qui explore, malgré les interdits, des voies graphiques nouvelles. L’utilisation de la perspective conduit à un réalisme sans égal dans la représentation des corps, qui plus est s’ils sont nus. Cette démarche transgressive vient bousculer le pouvoir en place et suscite bien des convoitises mais aussi des peurs. Le scénariste a façonné en trois albums un univers cohérent fort plaisant, mêlant charme, aventure, et humour. On se prend d’affection pour ce héros curieux et impertinent mais aussi pour la galerie de personnages secondaires. Le graphisme du brésilien Miguel est appuyé par les couleurs chatoyantes de Patricia Jambers. La conjugaison de décors familiers et fantaisistes donne un aspect original à l’ensemble.

La scène finale augure d’un dépaysement pour le prochain épisode. Nous pouvons nous attendre à de nouvelles aventures trépidantes !

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?