Napoléon T3 - par Hasegawa Tetsuya - Kami

25 mai 2007 0
  • Toujours aussi spectaculaire et sanglante, l'épopée napoléonienne vue par Hasegawa Tetsuya. Elle s'appuie sur une documentation abondante, donnant aux scènes d'assaut une force quasi-documentaire.

Dans ce tome 3, ou l’on découvre Napoléon en plein siège de Toulon à l’été 1793. Ici, c’est le personnage du général Dugommier qui crève l’écran. Il se met en tête de persuader les troupes que la colline qui leur fait face, devant le Petit Gibraltar, est en fait une femme à conquérir.
Si Tetsuya Hasegawa reste toujours aussi efficace dans la description d’une véritable furie guerrière, il s’obstine peut-être un peu trop à en rajouter dans la précision par des textes de deux pages régulièrement insérés dans le récit.
Son Napoléon est un homme tourmenté et ombrageux, prompt aux colères les plus violentes. De ses actions et réflexions découlent sa soif de domination et de pouvoir. Derrière le stratège militaire pointe déjà l’Empereur.
Les combats représentent une fois de plus l’essentiel du récit, et l’auteur montre la guerre dans sa plus grande crudité. Soldats transpercés par les lames des épées, têtes tranchées, corps soufflés par les obus : le réalisme est toujours de rigueur.

Une série qui vaut surtout par son rythme d’une grande intensité, et par la richesse des personnages secondaires, essentiellement généraux et politiciens de la Révolution Française.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?