Naruto T53 – Par Masashi Kishimoto – Kana

  • Le plus célèbre et fougueux des ninjas opère une grande introspection et part à la découverte de son passé. Un manga fleuve qui ne s'essouffle toujours pas !

Naruto Uzumaki, jeune étudiant ninja (et véritable garnement) du village secret de Konoha, a fait ses classes avec ses amis Sakura et Sasuke. Mais ce dernier a choisi le côté obscur et trahit Konoha pour suivre le maléfique Orochimaru qui lui transmet son pouvoir.

N’ayant jamais lâché son rêve de devenir plus tard Hokage (rang suprême dans la hiérarchie des ninjas du village), Naruto apprend surtout qu’il est le réceptacle du démon renard Kyûbi. Dans ce tome 53, ayant bien grandi, il va devoir apprendre à maîtriser la puissance du démon et lui apposer lui-même son propre sceau, et cela passe par la découverte de son passé, et surtout celui de ses parents : leur rencontre, et leur affrontement avec l’homme au masque d’Akatsuki.

Cette dimension protectrice des parents n’est pas sans rappeler l’héritage d’un certain sorcier de Poudlard, enveloppé lui aussi par l’amour de sa mère. Les deux apprentis partagent une malédiction enfantine qui les rend spéciaux aux yeux des autres, une appartenance à une école/un village protecteur mais pas épargné par certains maux qui le rongent de l’intérieur, et un affrontement avec un rival héritier d’un clan ennemi.

Ne manquez pas la conclusion émouvante de ce tome introspectif, où la force du découpage de Masashi Kishimoto (la plupart des planches ont même un fond noir) rivalise de puissance avec l’expressivité du trait.

(par Thomas Berthelon)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.