Newsletter ActuaBD

Nénette, repasseuse de flou - Par Louise Collet - Éditions Ouïe/Dire - Pollen

  • Invitée par l'association Pollen en résidence à Monflanquin, dans le sud-ouest de la France, la jeune dessinatrice y a fait la rencontre de Nénette, "repasseuse de flou". En est née une série de dessins, puis un livre et une phonographie réalisée par Marc Pichelin. L'ensemble dresse le portrait d'une femme humble et travailleuse. Un portrait simple et réaliste, chaleureux et attentif.

En découvrant les dessins de Louise Collet, on ne croirait pas qu’elle a à peine vingt-cinq ans. Tout dans ses œuvres prouve un regard calme et serein, une approche empathique et bienveillante de ses sujets, un travail minutieux et patient. Le portrait qu’elle propose de Nénette, repasseuse, en témoigne. En quelques grands dessins précis et évocateurs, elle parvient à révéler une personnalité, à présenter son métier et à lui rendre un hommage sans emphase.

Nénette, repasseuse de flou - Par Louise Collet - Éditions Ouïe/Dire - Pollen
© Louise Collet 2019

Louise Collet a rencontré Nénette à l’automne 2019, dans la petite commune de Monflanquin, dans le Lot-et-Garonne, où elle effectuait une résidence artistique à l’invitation de l’association Pollen. La dessinatrice avait tout le loisir de choisir sa démarche et son sujet. Privilégiant l’observation quotidienne de la ville et de ses habitants, elle a fini par faire la connaissance de Nénette, qui lui a ouvert sa porte.

Celle-ci exerce, avec un amour du métier jamais démenti et une méticulosité exemplaire, la profession oubliée de « repasseuse de flou ». Le « flou » désigne les tissus fragiles qui demandent un soin particulier pour retrouver leurs propriétés et leur qualité après le lavage. Nénette ne tient donc pas une blanchisserie. Elle détient des compétences devenues rares, utilisant peu d’outils mais n’hésitant pas à passer plusieurs heures sur un linge pour obtenir un résultat parfait.

© Louise Collet 2019

À force de discussions et d’observations, ce dernier terme étant le maître mot du travail de l’artiste, Louise Collet est parvenue à reconstituer autant le labeur que le caractère de Nénette. Mais, collant à la fois à sa propre façon de travailler qu’à la personnalité de la repasseuse, elle n’en fait pas un portrait haut en couleurs et démonstratif. Au contraire, ses dessins, associés aux paroles de Nénette rapportées par Marc Pichelin, respirent l’humilité.

Les mains de la travailleuse expérimentée - elle s’est installée en 1959 après un apprentissage de trois ans - servent de fil conducteur. Les gestes calculés mais devenus presque naturels créent le lien entre les traits de la dessinatrice et les mots de la repasseuse. La minutie des dessins, qui ne sont pas pour autant hyperréalistes, rejoint celle des mouvements. Et l’autrice s’efface derrière son sujet, dont on ne voit pourtant jamais le visage.

Louise Collet montre une attention à l’humain d’une rare intensité. C’est sans doute ce qui pousse à regarder ses dessins pendant de longues minutes. Elle qui peut passer entre vingt et trente heures sur chacune de ses images refuse tout artifice pour mieux rendre compte de son observation et réduire l’espace entre le lecteur/spectateur et la personne qui a accepté de s’ouvrir. Une voie directe et sensible présentée avec une infinie délicatesse.

© Louise Collet 2019

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Nénette, repasseuse de flou - Par Louise Collet - Éditions Ouïe/Dire - Pollen - texte & composition phonographique par Marc Pichelin - 17 x 25 cm - 64 pages en bleu & blanc - couverture souple - parution le 7 mai 2021.

Ouvrage réalisé dans le prolongement d’un séjour en atelier - résidence d’artiste à Pollen (Monflanquin, Lot-et-Garonne, Nouvelle-Aquitaine) de septembre à décembre 2019.

NB : les images présentées ici en illustrations sont issues d’un ensemble de 26 dessins, sumi sur papier Kashiki, repris et recadrés pour le livre.

Consulter le site de l’autrice & écouter l’émission Les Carnets de la création d’Aude Lavigne sur France Culture (20 janvier 2020).

Lire également sur ActuaBD :
- Le Voltigeur - Journal illustré des Éditions Ouïe/Dire et de la résidence d’artistes Vagabondage 932
- "Le Voltigeur" #2 : Ouïe/Dire et Vagabondage 932 poursuivent leur exploration de Coulouniex-Chamiers
- "Le Voltigeur" #3 - Éditions Ouïe/Dire
- "Le Promeneur du Morvan" (Les Requins Marteaux / Éditions Ouïe/Dire) : Vanoli en résidence au cœur d’une France oubliée
- Sur le motif - Vagabondages à Vandœuvre - Collectif - Éditions Ouïe/Dire
- Cuisine centrale - Par Troubs - Pollen / Ouïe/Dire / Les Requins Marteaux
- Passe Misère - Par Pierre Maurel - Éditions Ouïe/Dire - Les Requins Marteaux

 
Newsletter ActuaBD