Nicolas Canteloup, scénariste du prochain Iznogoud

21 décembre 2011 21 commentaires
  • C’était un scoop mitonné pour Le Figaro, mais ce n’est pas une blague : le célèbre imitateur de Vivement Dimanche sera le scénariste du prochain Iznogoud édité par les éditions Imav, la société d’Anne Goscinny et Aymar du Chatenet.

Olivier Delcroix, journaliste au Figaro et critique de BD reconnu, nous a préparé un de ces scoops à mettre sous le sapin de Noël : Nicolas Canteloup et son complice en écriture Laurent Vassilian vont reprendre les aventures d’Iznogoud, le personnage créé par René Goscinny et Jean Tabary pour Record en 1962.

Le thème ? L’infâme grand vizir dont la devise est entrée dans le langage courant : « Je veux être calife à la place du calife », a trouvé la bonne idée pour évincer le débonnaire Haroun el Poussah : il veut devenir président ! L’album sort bien évidemment le 21 février prochain quelques jours avant la prochaine course aux Présidentielles françaises de mars 2012.

Le sujet n’est évidemment pas anodin puisque l’affreux comploteur de Bagdad est associé au locataire de l’Élysée par le caricaturiste Plantu, depuis 2005, dans le journal Le Monde. Le dessinateur sera d’ailleurs associé à cette édition. Nous en reparlerons.

Nicolas Canteloup, scénariste du prochain Iznogoud
Iznogoud par René Goscinny et Jean Tabary

Jean Tabary nous ayant quittés en août dernier qui dessinera l’album ? C’est son fils Nicolas Tabary, déjà aux pinceaux sur les précédents, qui en assurera la réalisation. En revanche, son frère Stéphane et sa sœur Muriel qui, jusqu’ici, imaginaient les histoires, laissent la place au célèbre humoriste de la Revue de presque d’Europe 1.

L’autre changement intervient au niveau de la maison d’édition. Jusqu’ici, l’infâme grand vizir avait été édité par les Éditions de la Séguinière, créées par Jean Tabary lui-même, puis par les éditions Tabary. Ici, ce sont les éditions Imav qui assureront désormais la publication de la série. Une société d’édition appartenant à… Anne Goscinny, la fille du célèbre scénariste, associée avec son époux Aymar du Chatenet. C’est sous ce label que sont publiées avec succès les Aventures inédites du Petit Nicolas, vendues à plus d’un million d’exemplaires en France et traduites dans une trentaine de langues. Imav est aussi détentrice des droits cinématographiques du Petit Nicolas dont le film produit par Fidélité avait été l’un des succès de l’année 2009 avec 7 millions d’entrées.

Ce n’est pas la première fois qu’un imitateur reprend un personnage animé par Goscinny puisque Laurent Gerra avait en son temps repris Lucky Luke. Ce changement d’attelage devrait sans aucun doute relancer l’intérêt du public pour l’une des créations les plus charismatiques du créateur d’Astérix.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

En médaillon : Nicolas Canteloup - Photo : France Télévisions. DR.

 
Participez à la discussion
21 Messages :
  • Et pour ce qui est du talent d’imitateur, sur les deux images, ils ont le même sourire. Mais ça sert à quoi un talent d’imitateur pour écrire des histoires de Lucky Luke ou Iznogoud ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par Gill le 21 décembre 2011 à  11:46 :

      En fait, l’info principale, c’est : "Anne Goscinny reprend en main l’édition d’Iznogoud" qui rejoint donc " les Aventures inédites du Petit Nicolas" chez IMAV. Et un nouveau scénariste a été pressenti à cette occasion : Nicolas Canteloup.

      Devenir Président ? Aïe ! Isnogoud va plus ressembler à Sarkozy qu’à lui-même à présent. Où seront les jeux de mots typiques de cette série qui a été créée exprès pour cela ?

      Je me demande si Plantu va recevoir des droits d’auteurs pour avoir apporté l’idée principale de cet album... A moins qu’on considère que c’est un prêté pour un rendu (l’image d’Iznogoud contre l’idée du président Iznogoud).

      Répondre à ce message

    • Répondu le 21 décembre 2011 à  11:52 :

      Surtout que ce n’est pas lui qui écrit ses sketchs. Laurent Gerra, non plus. Mais ils sont connus, alors ça va se vendre ... On a même droit à des BD sur/par des acteurs de télé "réalité" (Moundir, Kohlanta, les jumeaux machins de secret story ...) et autres "télé crochet" (Les L5 ...). Sans compter les BD sur des comiques pas drôles (Elie Seymoun, Elie Kakou, Elie Coptère, Bigard ...). Ca fait vraiment pitié.

      Répondre à ce message

  • Peut-on espérer une "intégrale" d’Iznogoud comme il en existe pour Lucky Luke ?

    Répondre à ce message

    • Répondu par resonance76 le 21 décembre 2011 à  12:00 :

      oui tout a fait d’accord. J’ai 60 ans passés et depuis tres tres longtemps j’espere une integrale d’Iznogoud soit façon Rombaldi, soit façon Le Lombard mais avec tous les episodes dans l’ordre de parution (ceux de Record, puis Pilote) mais surtout avec les "retours" intercalés entre les histoires !
      peut etre avec Imav ?

      Répondre à ce message

      • Répondu le 21 décembre 2011 à  15:34 :

        bonjour resonance76

        qu’appelez-vous les "retours" ?

        Répondre à ce message

        • Répondu le 23 décembre 2011 à  14:31 :

          C’est le titre d’un album qui imagine - en deux pages - une suite à la fin de plusieurs albums où Iznogoud disparait à la dernière image.
          L’astuce c’est d’imaginer la manière dont Iznogoud s’en est sorti, d’où le titre "les retours".

          Répondre à ce message

  • Nicolas Canteloup, scénariste du prochain Iznogoud
    21 décembre 2011 10:49, par Yaneck Chareyre

    Autant Canteloup ne me pose pas de problème, autant le thème potentiel me paraît totalement racoleur, et pas adapté à cet univers.

    Répondre à ce message

  • Nicolas Canteloup, scénariste du prochain Iznogoud
    21 décembre 2011 10:55, par Vincent

    Ah, Canteloup + Plantu (mais quel rôle il aura ?) + Iznogoud, voilà qui laisse présager des albums plein de finesse, de subtilité, d’humour... Quelle bonne idée.

    Il serait peut-être temps de laisser des séries mourir de leur belle mort, plutôt que de sans arrêt vouloir surfer sur le succès passé, en essayant de refaire la même chose, mais avec à chaque fois cette odeur de sapin rance.

    Répondre à ce message

  • Nicolas Canteloup, scénariste du prochain Iznogoud
    21 décembre 2011 11:59, par Dilat Larat

    Erreur ! Depuis 1992, ce ne sont plus les éditions de la Seguinière mais les éditions TABARY qui éditaient les albums Iznogoud.
    http://www.bedetheque.com/serie-146-BD-Iznogoud.html
    En 2009/2010 après l’échec du dernier album (Les Mille et une nuits du Calife, dessiné par Nicolas Tabary), tout a été stoldé (ou très grandement déstocké) en supermarchés.
    Ces éditions TABARY existent-elles toujours ? QUID des relations entre la famille Goscinny et la famille Tabary et des droits afférants ? Bref ... Dites-nous en plus ! (et corrigez l’erreur, SVP)

    Répondre à ce message

  • Nicolas Canteloup, scénariste du prochain Iznogoud
    21 décembre 2011 14:17, par Para83

    Ouhla la nouvelle pour Noël... 2012. Canteloup après Goscinny c’est un beau défi !!! Vivement la chandeleur avec Iznogoud. Je suis d’accord avec l’idée de l’intégrale.

    Répondre à ce message

  • Nicolas Canteloup, scénariste du prochain Iznogoud
    21 décembre 2011 17:50, par Ourda

    Ca c’est une bonne nouvelle !
    En 2012 on aurait aussi Anne Roumanoff qui scénarisera le nouvel Astérix, Yves Lecoq le nouveau Cubitus, Arthur qui fera le Nouveau Spirou, Dany Boon s’attelera au nouveau Philémon, Stéphane Guillon pondra un nouveau Blake et Mortimer, Xavier Demaison le Largo Winch et Arturo Braccheti le prochain Tintin.

    Répondre à ce message

    • Répondu par lola le 21 décembre 2011 à  18:21 :

      euh... et si ils engageaient plutot un vrai scénariste au lieu de cibler un public canteloup qui - à la base - en avait rien à faire de iznogoud ?
      quand le marketing va-t-il se mèler (enfin) de ses affaires au lieu de s’inventer calife à la place du calife ?

      Répondre à ce message

  • On peut vérifier une fois de plus que les éditeurs n’en ont rien à fiche de la qualité du scénario, ce qu’ils veulent c’est un nom connu en couverture pour faire des coups marketing. C’est bien triste.

    Répondre à ce message

  • Nicolas Canteloup, scénariste du prochain Iznogoud
    21 décembre 2011 19:38, par David

    Ca ne leur a pas suffit le désastre Laurent Gerra sur Lucky Luke ? Ils veulent vraiment tout massacrer ? En quoi un imitateur est un scénariste de BD ? Vous imaginez dans les années 70 si Thierry Le Luron avait fait les scénars des Pieds Nickelés ou Patrick Sébastien ceux de Bibi Fricotin ?

    Répondre à ce message

    • Répondu le 21 décembre 2011 à  23:32 :

      L’argent, la télé, le cinéma.

      Tous les éditeurs qui versent là-dedans prouvent bien leurs complexes vis à vis de la BD, pas assez "paillettes" pour leur ego.

      Répondre à ce message

    • Répondu le 22 décembre 2011 à  10:07 :

      Le "désastre Laurent Gerra sur Lucky Luke" : il ne faut pas exagérer, les 3 albums qu’il a scénarisés étaient tout à fait honorables. Meilleurs en tout cas que plusieurs de ceux qui l’avaient précédé.

      Répondre à ce message

  • Selon wikipedia, ce sont ces gens qui écrivent ses sketches :"Philippe Caverivière, Laurent Vassilian, Grégoire Dey, Arnaud Demanche et Edouard Pluvieux". Comment Nicolas Canteloup va-t-il écrire un album d’Iznogoud ??????? Marketing quand tu nous tiens...

    Répondre à ce message

    • Répondu par Gill le 22 décembre 2011 à  14:49 :

      Il me semble que Nicolas Canteloup participe lui aussi à la création de ses sketches. L’exemple le plus parlant est cette performance qu’il réalise chaque année chez Europe 1, lors de l’annonce des nouveaux programmes de l’année, avec tous les animateurs de la radio, où il écoute les discours successifs en prenant des notes, et en inventant les gags au fur et à mesure. A la fin des exposés, il en fait une synthèse humoristique qu’il présente en direct-live !

      Répondre à ce message

      • Répondu par PV le 10 janvier 2012 à  20:07 :

        Ça pue le coup marketing...
        Les éditeurs ne sont plus des éditeurs, mais des sous-fifres à la solde des actionnaires... Triste époque...

        Répondre à ce message

  • Nicolas Canteloup, scénariste du prochain Iznogoud
    30 janvier 2012 13:01, par Flocon

    Qui vivra verra !
    Laissez donc sa chance avant de le déscendre en flamme, vous aurez assez de temps après.

    Répondre à ce message