Nightwing Rebirth T2 - Par Tim Seeley, Javier Fernandez & Marcus To - Urban Comics

15 février 2018 0 commentaire
  • À la recherche d’un nouveau départ Dick Grayson s’installe à Blüdhaven afin de se recentrer sur lui-même et dans l’espoir d’une vie plus simple… Et, bien évidemment, rien ne va se passer comme prévu, mais l’aventure va se révéler riche en enseignements.

Dans ce nouvel album [1], le retour au Nightwing « classique » se poursuit avec la décision de Dick de s’installer à Blüdhaven suite à un conseil de Superman. Pour le jeune prodige de l’univers « DC Rebirth » il s’agit de quitter le « nid » de Gotham City, d’expérimenter autre chose, tandis qu’au niveau éditorial l’opération consiste à un retour aux sources.

En effet, Blüdhaven est la ville de Nightwing, créée en 1996 suite au lancement de la première série en titre du personnage mais qui avait disparu lors de « The New 52 » (2011-2016). Il s’agit donc ici de poser les bases de la nouvelle continuité de Nightwing, après un premier tome qui avait pour véritable objet de régler certains points du passé récent ou lointain de Dick.

Place donc au présent et à l’avenir : Dick s’installe à Blüdhaven, une ville de la Côte Est, plus au sud de Gotham, réputée pour sa dualité : côté face, promenades et casinos en bord de mer, et son côté pile, un cœur de ville contrôlé par la mafia.

Nightwing Rebirth T2 - Par Tim Seeley, Javier Fernandez & Marcus To - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Une cité a priori simple, ignorée jusqu’à présent des super-héros, où Dick espère donc trouver un peu de repos tout en combattant un crime organisé tout ce qu’il y a de plus banal. Il trouve rapidement un emploi en tant que travailleur social, pour s’occuper d’enfants, mais sa première affaire va immédiatement lui faire comprendre que même ici, la frontière entre le bien et le mal n’est pas forcément si évidente que ça.

L’album va droit au but en développant l’idée du nouveau départ, sauf que Nightwing n’est pas le premier habitant de Gotham au passé complexe à tenter de se réinventer en s’installant à Blüdhaven. C’est ainsi que nous faisons la connaissance d’une bande d’anciens vilains de seconde zone, arrêtés par le passé par Nightwing à diverses occasions, qui ont débuté à Blüdhaven une nouvelle vie… mais qui se retrouvent accusés d’une série de meurtres commis par un tueur s’attaquant aux barons locaux de la ville.

© DC Comics / Urban Comics

Tim Seeley signe une nouvelle fois une histoire plutôt simple et directe qui fonctionne parfaitement bien, continuant de creuser les doutes et les désirs de Nightwing, trouvant un bon équilibre entre questions sociales, caractérisation de Blüdhaven (ses quartiers, sa police, etc.), développement des personnages et actions.

Il y a au final quelque chose d’attachant dans cette nouvelle galerie de personnages accompagnant Nightwing, et de façon générale dans cet album, comme avec cet amusant ensemble de saynètes autour de la « vie normale » que Dick tente de construire.

Un excellent tome, proposant un nouveau départ convaincant, toujours aussi bien ficelé autour de l’usage des caractéristiques de Nightwing, avec un aspect social plutôt juste, qui n’en fait pas trop, bien équilibré dans l’ensemble.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Nightwing Rebirth T2. Scénario : Tim Seeley. Dessin : Javier Fernandez, Marcus To & Collectif. Traduction Thomas Davier. Urban Comics, collection "DC Rebirth". Sortie le 2 février 2018. 168 pages. 15,50 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Nightwing "DC Rebirth" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1

Grayson sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2
- Lire la chronique du tome 3

[1Les épisodes contenus dans Nightwing Rebirth T2 : Blüdhaven sont :
- Nightwing #9-15 (novembre 2016 à février 2017).

  Un commentaire ?