Niklos Koda - T10 : Trois épées - Par Dufaux & Grenson - Le Lombard

8 janvier 2009 0 commentaire
  • Le dixième album de {Niklos Koda} marque la fin d’un long cycle, {{Jean Dufaux}} et {{Olivier Grenson}} ferment des portes et en laissant d’autres entre-ouvertes pour pouvoir éventuellement s’y engouffrer plus tard. Le temps pour {{Olivier Grenson}} de terminer le deuxième tome de {La Femme Accident} et d'entreprendre une nouvelle histoire qu’il va scénariser lui-même.

Deuxième Guerre mondiale. La défaite est proche. L’Allemagne s’apprête à capituler. Un haut dignitaire allemand, travaillant pour un service spécial d’Himmler, maîtrise certains pouvoirs psychiques et surnaturels. Il se voit chargé d’une mission : trouver le sixième livre, qui ouvre les portes du temps, pour que le Reich puisse changer le cours de l’histoire. Otto Kral avale une pilule, tandis que son supérieur se suicide devant lui. Otto se réveille de nos jours, au même endroit, dans un Berlin transformé par le temps. Il a traversé les années sans vieillir.

Le neuvième bureau, l’agence de renseignement pour laquelle travaille Niklos Koda, a décidé de mettre des distances entre le Club Osiris et lui. Aïcha Ferrouz, la supérieure de Koda, est mise au secret et interrogée sur les activités du club et de ces membres . Niklos essaie de remettre de l’ordre dans son passé et dans sa vie.

« Peu à peu, Jean Dufaux abat ses cartes et en dévoile un peu plus sur l’univers de Niklos Koda. Ses explications sont singulières, déroutantes et laissent le lecteur dans le flou » écrivions-nous dans la chronique du précédent album Le scénariste suit cette voie en apportant quelques réponses aux grandes questions que les lecteurs se posent. Certaines d’entre elles sont abordées de manière fuyante, d’autres, au contraire, relancent l’intérêt pour le personnage principal.

Le traitement narratif et le récit de ce dixième tome est beaucoup plus fluide que les précédents. Ceci augure d’un sursaut dynamique et ensorcelant pour la suite de la série qu’Olivier Grenson envisage de dessiner en couleur directe.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.


Niklos Koda sur actuabd.com, c’est aussi :
- Olivier Grenson : "Dufaux parvient à me garder dans une motivation constante, de la première planche à la dernière" (Janvier 2007) ;
- Soirée magique pour Niklos Koda (Septembre 2005) ;
- La critique du T7 et du T9.

Du même dessinateur : La femme accident

Lire une interview d’Olivier Grenson sur le site de notre Partenaire, France 5



Commander cet album sur Amazon

Lien vers le site d’Olivier Grenson
Lien vers le blog d’Olivier Grenson

  Un commentaire ?