Nix, ce n’est pas rien !

18 février 2009 1 commentaire
  • Deux jumelles font les quatre cents coups, dans des strips plutôt corrosifs. Cette intégrale reprend la quasi-totalité des trois albums parus, agrémenté de 100 pages d'inédits. Cet album de Nix tranche sur la production habituelle du Lombard. Le dessinateur flamand innove. L'album de 48 pages n'est désormais plus la norme chez les éditeurs belges?

Si vous n’avez jamais découvert les jumelles les plus cyniques de la création, vous ne devez pas passer à côté de cette intégrale de 316 pages, à l’italienne. Ces deux petites filles de huit ans portent un regard assez incisif sur le monde extérieur et les personnes qu’elles fréquentent quotidiennement.

On fait ainsi la connaissance de leurs parents, aussi atterrés par le comportement de leurs enfants qu’infréquentables eux-mêmes ; leur professeur qui est mort de peur face aux enfants qu’ils doit éduquer ; l’agent de police Lex qui ne cherche des coupables que chez les innocents ; M Trillion un richissime homme d’affaires sans aucun scrupule ; Dr Scalpel, plus habile à éradiquer définitivement les petits tracas de sa clientèle qu’à réellement soigner des maladies ; ainsi qu’une flopée de personnages secondaires aussi affligeants que burlesques.

Nix, ce n'est pas rien !

Comment qualifier l’humour de Nix, créateur loufoque de ce petit monde loin d’être innocent, et qui n’hésite pas à se mettre en scène dans ses albums, grâce à de savants photomontages ? Il est à la fois gras, sordide, lourd, potache, mais aussi doté de second degré tout en étant bête, iconoclaste, morbide, infantile, absurde et j’en passe. Quels que soient vos goûts, vous serez donc certain de trouver des strips qui vous feront mourir de rire, alors que d’autres risquent de vous faire avaler de travers, tellement certaines histoires sont graveleuses. L’intérêt de l’affaire, c’est qu’en avançant dans le livre, vous commencez à rire de certains gags qui vous auraient fait dresser les cheveux sur la tête quelques minutes auparavant. De plus, la dérision permanente engendre un regard assez intéressant sur notre actualité et notre société.

Seul défaut du recueil, il ne contient pas la totalité des trois albums déjà parus : des histoires en une planche ne pouvaient s’adapter au sympathique format à l’italienne, mais certains strips sont aussi bizarrement passés à la trappe. On ne peut donc parler d’intégrale.Toutefois, le livre comporte des inédits, des jeux et des maquettes de personnages à monter soi-même !

Cerise sur le gâteau : une double couverture orange et muette, avec uniquement les faciès des deux jumelles. Notez que leurs yeux, qui sont mobiles lorsque vous agitez le livre, sont en réalité collés sur deux crânes rigolos en page de garde et traversent la couverture par des trous prévus à cet effet. A plusieurs points de vues, un album donc très particulier, assez unique dans le catalogue traditionnel du Lombard.

Le standard franco-belge est-il en train de muter ?

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Kinky & Cosy, l’intégrale - Par Nix - Le Lombard

Commander cette ouvrage sur Internet

Les illustrations sont © Nix / Le Lombard.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Nix, ce n’est pas rien !
    19 février 2009 13:22, par Sébastien

    Ou de lorgner sur ce qui se fait de l’autre côté de l’Atlantique (Jimmy Corrigan au rapport !) ? C’est une bonne nouvelle pour la diversité en tous cas que les grands éditeurs ouvrent les yeux.

    Répondre à ce message