Newsletter ActuaBD

Non-Retour - Par Patrick Jusseaume, Jean-Laurent Truc et Olivier Mangin - Dargaud

  • Près de 60 ans plus tard, Jean-Laurent Truc se souvient de son départ de l'Algérie. De ce vol définitif vers la France, il a construit une intrigue captivante et saisissante. Un premier album au style "ligne claire", inspiré de la veine franco-belge.

2 juillet 1962, aéroport de Colomb-Béchar, aux portes du Sahara, à l’ouest de l’Algérie. Le pays vient d’accéder à l’indépendance. Civils résignés et officiers militaires vont embarquer à bord du vol AF51 pour Marseille, sans retour possible. L’ambiance est morose et les visages graves. Parmi les voyageurs, Laurent, un jeune garçon de dix ans, trompe l’attente en lisant Spirou. Il est abordé par un voyageur qui lui prête une BD sur les dernières aventures de Buck Danny. Il devra la rendre à son arrivée à Marseille.

Les passagers prennent place à bord du Constellation et une galerie de portraits se dessine. Parmi eux, la belle Béatrice de Lunac, tenancière du Poker d’As, un bordel de luxe, un colonel à la mine patibulaire, un homme, sosie du comédien Francis Blanche, Madame Gomez que l’arrivée en France angoisse, ... Non-Retour - Par Patrick Jusseaume, Jean-Laurent Truc et Olivier Mangin - Dargaud Le commandant de bord se prépare à un voyage mouvementé car l’avion doit survoler des zones de conflit et notamment Oran, où l’OAS [1] brûle les citernes de pétrole. Le commandant s’informe sur l’identité des voyageurs parmi lesquels pourraient se mêler d’éventuels fauteurs de trouble.

Il a vu juste : quelques instants après le décollage, un homme armé, qui se dit agent de la DST [2], prévient l’hôtesse qu’il traque un espion soviétique qui a embarqué à bord du Constellation. Puis, le commandant reçoit l’ordre de se poser à Oran alors en feu...

C’est à partir d’un souvenir d’enfance que Jean-Laurent Truc a imaginé ce voyage particulier. Il mène son scénario à un rythme élevé, les événements s’enchaînant avec fluidité. Olivier Mangin a pris, avec élégance, le relais du regretté Patrick Jusseaume qui devait réaliser l’album mais qui a seulement eu le temps d’initier le découpage des premières pages. Un cahier en supplément de l’album rend hommage au dessinateur de Tramp, disparu en octobre 2017.

Jean-Laurent Truc est passionné de BD. Critique et créateur du site ligneclaire.info, il écrit son premier scénario et c’est une réussite. L’intensité dramatique est parfaitement dosée et on s’attache à certains personnages dont on aimerait suivre le parcours au-delà de ce récit...

(par Nadine RIU)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

[1Organisation Armée secrète

[2Direction de la surveillance du territoire, un ancien service de renseignement intérieur français.

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • Bonjour Nadine, grand merci pour votre article qui me touche. Un petit point de détail toutefois quand vous écrivez "Olivier Mangin mène son scénario à un rythme élevé, les événements s’enchaînant avec fluidité. Il a imaginé ce huis-clos percutant à partir d’un souvenir d’enfance de Jean-Laurent Truc marqué par la peur qu’il avait ressentie lors de ce voyage particulier". Mon ami Olivier qui a parfaitement mis en image mon scénario et l’a effectivement bien maîtrisé ne l’a pas imaginé, ni écrit. C’est patrick Jusseaume qui m’a poussé à l’écrire. Olivier comme vous le dites a repris le dessin avec talent. Encore merci. Amicalement.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 1er mai à  13:01 :

      Troisième fois en 15 jours que les journalistes de Actua Bd emploient le terme « ligne claire » pour qualifier un style de dessin qui n’a rien à voir avec la ligne claire.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Sergio Salma le 1er mai à  21:37 :

        C’est une ligne . Elle est claire . C’est une ligne claire. CQFD.

        Répondre à ce message

    • Répondu par Nadine RIU le 2 mai à  20:00 :

      Bonsoir Jean-Laurent, merci pour votre post et désolée pour cette confusion regrettable.

      Répondre à ce message

  • Jusseaume se prénommait PatriCK...

    Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD