Newsletter ActuaBD

Novikov - T1 : Le Fou de Dieu - Par Patrick Weber & Bruno Brindisi - Les Humanoïdes Associés

  • Pour ce deuxième polar historique de la collection [Dédales->2275], direction la Russie tsariste de la fin du XVIIIème siècle, sous le règne de la Grande Catherine.

Un homme retrouvé mort dans la réserve d’une église, ça n’arrive pas tous les jours. Alors, quand en plus se trouve planté dans le coeur du cadavre un crucifix effilé, l’officier de la police impériale Alexis Novikov comprend qu’il est face à une sale histoire. Assez rapidement, son enquête le mène dans la bonne société, pour laquelle il manifeste peu de sympathie. De nombreux nobles sont en fait soumis à un chantage de la part de fanatiques religieux (entre ceux-là et les Sicaires de Shimon de Samarie, on commence à se demander si la religion n’est pas appelée à jouer un rôle important dans cette collection), et de nombreux indices semblent accuser Troubelkine, un starets (un Illuminé) qui prêche pour la tradition. La noble société de Saint-Pétersbourg protège jalousement ses secrets, et l’irruption d’un cosaque qui prétend leur en remontrer ne va pas faire bon effet. Sauf auprès de quelques femmes plutôt avenantes aux motifs pas si innocents que ça... mais Alexis est bien trop sensible aux charmes féminins pour ne pas en profiter.

Novikov - T1 : Le Fou de Dieu - Par Patrick Weber & Bruno Brindisi - Les Humanoïdes Associés

Bruno Brindisi, dessinateur italien plusieurs fois récompensé dans son pays, signe ici un album de belle facture, au dessin réaliste mais vivant, détaillé et dense, qui est malheureusement à notre avis un petit peu gâché par la mise en couleurs par informatique, dont les dégradés semblent parfois gratuits et dont les effets photos sur certains ciels ou plans d’eau jurent avec un dessin qui n’est pas du tout photo-réaliste.

Patrick Weber, le scénariste, réussit lui aussi à faire revivre cette époque troublée où la contestation du pouvoir était bien présente, rendant son personnage principal sympathique par ses prises de position anti-establishment (pour utiliser une expression anachronique), ainsi que par ses tentatives pour se refaire une vie après le traumatisme de l’assassinat de sa jeune femme, meurtre jamais élucidé. Plusieurs autres personnages sont eux aussi développés, et permettent aux lecteurs de découvrir quelques-unes des facettes de cette société en mutation, entre traditions religieuses et politiques et découverte des idéaux des Lumières. Ce n’est pas le moindre des plaisirs qu’apporte cet album agréable et intelligemment divertissant.

(par François Peneaud)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD