Noxolo - Par Jean-Christophe Morandeau - La boîte à bulles

10 janvier 2014 0
  • Dans le cadre du partenariat entre l'éditeur et Amnesty International, le récit du meurtre terrible d'une militante lesbienne en Afrique du Sud. Un pays ou la loi est pourtant totalement favorable à la cause gay. Un phénomène abominable mis en lumière avec un souci pédagogique indispensable.

Un commissariat à New Tsakane, proche de Johannesburg. Une jeune flic, soucieuse de ses responsabilité. Des dossiers en pagaille à trier, jetés là par son supérieur. Et là, Nalaxa, notre policière découvre le cas de Noxolo, 24 ans, deux enfants, violée et battue à mort parce que lesbienne. Un homicide que personne n’a voulu traiter. Pire, le commissaire considère que c’est bénin et que la jeune femme était anormale. Au mépris de la loi, qui en Afrique du Sud, depuis 2006, donne les mêmes droits au homosexuels qu’aux hétéros. Pas impressionnée, Nalaxa décide de reprendre l’enquête, prête à prendre des risques. Y compris dans sa vie privée : son compagnon ne comprend pas son acharnement...

Noxolo - Par Jean-Christophe Morandeau - La boîte à bulles
© La boîte à bulles

Inspirée d’un cas réel, suivi par Amnesty, l’assassinat de Noxolo n’a hélas rien d’exceptionnel. Les agressions contre les homos sont monnaie courante dans le pays, et les viols également (un toute les 17 secondes [1]). La situation s’aggrave dans le cas des lesbiennes puisque les agresseurs évoquent une dimension "rééducative", lançant la plupart du temps aux victime :"On va te montrer que tu es une femme !".

En décidant d’intégrer ce crime à une trame fictionnelle, Morandeau (plus connu sous le nom de Pol dans ses albums précédents) donne une grande force à son récit, qui donne de nombreuses informations tout en suivant les démarches têtues de Nalaxa auprès des témoins et de l’association EPOC, un groupe de défense des droits des homosexuels. Il choisit notamment de décrire la scène du viol et du meurtre uniquement par des narratifs en voix off. Terrifiant.

Voir en ligne : Le calvaire de Noxolo à lire sur le site d’Amnesty International

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur amazon.fr
Commander ce livre à la FNAC

[1selon le conseil de la recherche médicale sud-africaine et INTERPOL, cités dans la postface de l’écrivain Marc Levy

  Un commentaire ?