Nu – Par Nicoby – Ed. 6 Pieds sous Terre

28 janvier 2012 6
  • « Le nu, c’est surtout très important si je veux rester au top niveau des dessinateurs de bédé… ». C’est par cette petite phrase au petit déjeuner que Nicoby annonce à sa compagne qu’il veut se réinscrire à des cours de dessin d’après modèle. Madame Nicoby apprécie moyennement l’initiative... Sur le ton de l’humour, Nicoby décode les préjugés sur cet écolage artistique.

Il y a des préjugés qui ont la vie dure. Par exemple, celui qui veut que tous les cours de dessin d’après modèle vivant sont des repères à voyeurs. C’est en tout cas la tonalité de la réponse grinçante de Madame à Nicoby lorsqu’il lui annonce qu’il va se perfectionner en dessin de cette manière. Avec quelques amis, tous les mardi soir, il décide de se replonger dans le dessin pur : « fusain, lavis, pastel, et tout le tralala… ».

Nu – Par Nicoby – Ed. 6 Pieds sous Terre
Un extrait de "Nu"
© Nicoby - 6 Pieds sous Terre

Derrière la décontraction ambiante, et les petites blagues à profusion, Nicoby met le doigt sur ses questionnements d’auteur de bande dessinée. Dans « Nu », il utilise l’autobiographie à bon escient pour dire avec le sourire ses doutes et ses aspirations de dessinateur. Son petit album tord le cou à quelques idées reçues. Bien vu !

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Amazon ou à la FNAC

A propos de Nicoby, sur ActuaBD :

> « Hara-Kiri est un pan de l’histoire de la BD qui a été un peu oublié » (Entretien en décembre 2010.

> Les Ensembles contraires T1, T2

 
Participez à la discussion
6 Messages :
  • Quand on a la chance d’avoir une épouse, c’est elle qu’il faut dessiner. 1 : ça la valorise, c’est une façon de dire je t’aime. 2 : on dessine mieux avec les yeux de l’amour. 3 : on fait ça quand on veut, et non pas à heures fixes. 4 : c’est économique.

    Inconvénient, on ne peut pas se rincer l’oeil à mater des jolies jeunes femmes inconnues nues.

    Répondre à ce message

    • Répondu par christophe le 28 janvier 2012 à  13:41 :

      Inconvénient, on ne peut pas se rincer l’oeil à mater des jolies jeunes femmes inconnues nues.

      Alors ça c’est presque un mythe. Quand on a vraiment le nez sur le modèle, on est plus préoccupé par les masse, les formes, les ombres. Le modèle ne vaut pas mieux qu’une coupe de fruits à ce moment précis.
      Et pour l’avoir fait des centaines de fois durant mes études, il est plus intéressant de travailler sur des corps ayant des plastiques disgracieux, par l’obésité, la vieillesse etc...
      Parce que oui aussi, on dessine les "vieilles à oalpé" !

      Répondre à ce message

    • Répondu par narvaal le 28 janvier 2012 à  15:02 :

      Quand on a la chance d’avoir une épouse, c’est elle qu’il faut dessiner.

      Il faut, il faut...

      Et si elle à autre chose à faire que rester 3 plombes à poil, Madame ? Parce que poser, c’est pas une sinécure : ce n’est pas pour rien que des modèles professionels existent. Elle a peut-être autre chose à faire, elle n’ a pas être entièrement à la disposition de Monsieur.
      Et si son ego n’est pas complètement dépendant du regard de son époux (genre, c’est un être autonome, vous savez...).
      Et si elle est moche ? Oui, non, c’est une fausse question : tous les modèles de nu ne sont pas de jeunes nymphes diaphanes, et c’est bien l’intérêt... la variété des physionomies.
      Et si Monsieur veut faire du nu masculin ? (oui, oui, il y en a que ça intéresse)
      Si l’objectif de Monsieur est de progresser techniquement ?
      On fait peut-être de jolis dessins avec les "yeux de l’amour", mais est-ce qu’on avance ?
      :p

      Vous êtes bien mignon, un peu fleur bleue, c’est tout à votre honneur, mais bon votre raisonnement est un peu simpliste...

      Répondre à ce message

    • Répondu le 28 janvier 2012 à  17:24 :

      Affirmation sans fondement ; déjà, considérer qu’il s’agit d’une "chance" me parait spécieux. Une femme n’est pas un cadeau du ciel dont on peut tirer parti ! C’est une union librement consentie entre deux individus, la chance n’a rien à voir là-dedans.

      1 : J’espère que vous avez d’autres façons de manifester vos sentiments !

      2 : Faux. "Avec les yeux de l’amour" on abdique toute objectivité, et ça ne sert en rien le dessin.

      3 : Ouais, mort aux horaires ! mangeons, dormons, dessinons n’importe quand. Evidemment c’est quand "on" veut, ce qu’en pense le modèle on s’en fout.

      4 : Vous avez raison, les modèles roulent sur l’or et ne méritent en rien leur rémunération, si on peut passer outre tant mieux. Quant à se rincer l’oeil, vous semblez n’avoir qu’une idée confuse de ce que sont des cours de modèle vivant. Certes on y dessine des jeunes femmes (pas nécessairement jolies) mais aussi des hommes, des vieilles, des gros etc... Son collègue s’il n’y a pas de modèle, bref le contexte ne se prête pas du tout à la pignolade. On est là pour apprendre les volumes, les raccourcis, les ombres, appréhender les différents types anatomiques, et pour ça rien de mieux qu’une grande variété de modèles. Si vous dessinez toujours la même personne - ou le même type de personne vous n’avancerez pas beaucoup.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Gogol 1er le 28 janvier 2012 à  21:49 :

      C’est de l’humour ou du premier degré (ce que je crains), ce commentaire à deux sous ? Si c’est la 2nde option, lisez le bouquin en question, peut-être que cela vous permettra de dépasser votre préjugé légèrement moyen-âgeux ... c’est d’ailleurs justement l’objectif de son auteur ;)
      De plus, si vous fréquentiez les séances de nu académique, vous verriez aussi des modèles pas jeunes, pas forcément jolis, et j’écris "jolis" car une fois sur deux ce sont des hommes. Ben oui, il y a deux sexes...
      Et les séances de nu n’empêchent pas les dessinateurs de dessiner leur femme ou leur homme (car il y a beaucoup de femmes dessinatrices ou peintres qui viennent dans les ateliers). Mais poser sans bouger pendant 10, 20, 30 ou 60 minutes est sacrément physique, et tout le monde n’est pas motivé pour le faire !

      Répondre à ce message

    • Répondu par michel robert le 13 septembre 2013 à  18:17 :

      la vache ! qu’est-ce qu’ils sont premier degré tout ces braves gens ! fumez un petit joint ça ira mieux !

      Répondre à ce message