"Nude", "Attache-moi !" et "Minimum" : la guerre d’éros entre Glénat et Pika

20 février 2015 2 commentaires
  • Longtemps dévolu aux petits éditeurs ou aux collections périphériques, le manga érotique est aujourd’hui l’objet d’une âpre lutte entre deux des trois mastodontes du secteur. Avec {Nude}, adaptation manga de l’autobiographie de l’actrice porno japonaise Mihiro, Glénat propose une œuvre adoptant un angle plus réaliste et pseudo-documentaire que le reste de la production. L'éditeur Pika n'est pas en reste... Avis aux amateurs.

Nous vous l’évoquions au printemps dernier : tandis que Glénat lançait sa collection « Erotic », Pika répliquait en relançant la sienne, « Senpai », présente à travers la publication toujours en cours de Step Up Love Story et avec un drôle de manga à tendance SM, Attache-moi !.

Si ces labels se placent sous l’égide d’Éros, c’est pourtant davantage Arès qu’ils semblent convoquer tant l’opposition paraît frontale entre les deux éditeurs sur ce segment du marché. Avec Nude, Glénat porte un nouveau coup et enrichit sa collection de manière plutôt originale.

Nude, autobiographie d’une actrice porno

En effet, gros volume de 396 pages, Nude réunit les deux tomes japonais de l’adaptation en manga, dessinée par Makoto Ojiro, de l’autobiographie de Mihiro, parue en 2009. L’actrice, alors retirée de l’industrie du film pour adulte, y raconte comment elle en est venue à intégrer ce milieu.

"Nude", "Attache-moi !" et "Minimum" : la guerre d'éros entre Glénat et Pika
Hiromi devient Mihiro lorsqu’elle décide de poser nue
Nude © 2010 Mihiro / Makoto Ojiro / Kodansha

Repérée dans la rue, on lui proposa de devenir mannequin photo. Lorsqu’elle comprend qu’il s’agit de photos érotiques, son désir de réussir dans le monde des médias et de l’image l’emporte et la pousse à tenter l’aventure. À partir de là, les propositions, de plus en plus osées, se succèdent et entraînent Mihiro dans le monde du X.

Certaines situations peuvent mettre mal à l’aise : le milieu décrit n’est guère reluisant et l’impact des choix de Mihiro sur sa vie privée n’est pas éludé, bien au contraire. C’est même là l’un des intérêts du titre. Pour autant, point de misérabilisme : si Hiromi paraît parfois naïve, elle demeure assez maîtresse de son destin et n’est pas présentée comme une victime.

La représentation de la sexualité occupe une large place dans ce volume, et c’est bien naturel étant donné le sujet. Sans fard, cette représentation ne cède cependant pas aux codes habituels de la pornographie en manga, le hentai. Par exemple, les corps conservent ici des proportions « réalistes », et le dessin fin et comme épuré de Makoto Ojiro sert parfaitement le propos d’ensemble.

Photo de Mihiro en ouverture du volume
Nude © 2010 Mihiro / Makoto Ojiro / Kodansha

Le volume s’ouvre par ailleurs sur une série de photos couleur de Mihiro et l’on retrouve au fil du volume, entre les chapitres, des photos du modèle en noir et blanc.

Avec Nude, on découvre donc la face cachée de ce monde des « Idols » japonaises, auxquelles une exposition était consacrée lors d’une des dernières éditions de Japan Expo, et dont certaines ne feront carrière que dans la pornographie. Même si Mihiro fit, elle, fructifier son expérience du côté de la chanson, de la comédie et de la télévision, acquérant un statut et une notoriété appelant l’autobiographie dont il est aujourd’hui question.

Présentant l’envers du décor de la pornographie au Japon à travers un récit lui-même en partie pornographique, Nude détonne donc dans le paysage du manga érotique. Sans toutefois échapper, paradoxe de l’entreprise, à des clichés concernant les situations et les personnages ou à un certain formatage : Mihiro demeure une icône du système et ce manga, loin d’en être une contestation ou une dénonciation, en est une nouvelle expression.

Attache-moi ! face à Minimum pour la Saint-Valentin

Pendant ce temps, les deux titres lancés au printemps dernier par Glénat et Pika apparaissent en rivalité directe. Les tomes 5 des deux séries sortent simultanément, le 18 février, au lendemain ou presque de la Saint-Valentin !

Dans Minimum, l’intrigue s’est ramifiée et sérieusement compliquée. Romance et science-fiction développent cette aventure à coups de triangle amoureux et de manipulation diverses. Quelques scènes de sexe sont venues, ponctuellement, agrémenter un récit dont la dimension érotique demeure quand même globalement de type ecchi, c’est-à-dire fondé sur la nudité, partielle, des personnages féminins. Le dessin, toujours aussi fin, confère une forme de sérieux à cette véritable histoire au scénario un peu creusé.

Avec Attache-moi !, on se situe là dans quelque chose de plus décalé, plus ludique et, en même temps, paradoxalement, plus chaste. C’est que nos héros s’en tiennent encore à des jeux sadomasochistes mêlant cuir, cordes et fessées sans pour autant consommer l’acte sexuel lui-même. Au tome 5, une amie, Tachi, se mêle plus étroitement à leurs ébats, ces derniers glissant peu à peu vers le triolisme. Maintenant ainsi l’excitation à son paroxysme, pour les personnages et le lecteur, tout en évitant de franchir le pas, Attache-moi ! ménage ainsi un subtil équilibre qui rend le titre distrayant et... attachant.

À voir ainsi Glénat et Pika se livrer une guerre autour de ce créneau de l’érotisme en manga, on se demande s’il faut s’attendre à voir un jour Kana, le troisième larron « Triple A » du manga, se positionner aussi sur ce marché.

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

- Nude. Par Mihiro (scénario) et Makoto Ojiro (dessin). Traduction Yohan Leclerc. Glénat manga, collection "Erotic". Déconseillé aux moins de 16 ans. Sortie le 28 janvier 2015. 396 pages. 10,75 euros.
- Attache-Moi ! T5. Ryuta Amazume. Traduction Isabelle Eloy. Pika, collection "Senpai". Déconseillé au moins de 18 ans. Sortie le 8 février 2015. 210 pages. 8,05 euros.
- Minimum T5. Par Maya Miyazaki. Traduction Natsuka Osawa et Anthony Prezman. Glénat Manga collection "Erotic". Déconseillé aux moins de 16 ans. Sortie le 18 février 2015. 194 pages. 7,60 euros.

Commander Nude chez Amazon ou à la FNAC
Commander Minimum T5 chez Amazon ou à la FNAC
Commander Attache-moi ! T5 chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
2 Messages :