O.S.E. T. 1 - Par Loiki Nihon et Shaos - Tartamudo

17 juin 2019 0 commentaire
  • Nous sommes en 2022 à Paris. La société Star Unique Soft, une multinationale franco-japonaise, lance son nouveau jeu vidéo basé sur la réalité vituelle : O.S.E. (pour Overcome Survival Experience). Le jeu est censé permettre d'affronter ses peurs, mais rien ne va se dérouler comme prévu... Un concept prometteur mais encore largement perfectible.

C’est l’événement de ce mois de mai 2022 : au salon Asian Virtual Expo, Porte de Versailles, est présenté un jeu vidéo d’un nouveau genre. Pour celles et ceux qui souhaitent y participer, il s’agit de combattre ses phobies de manière ludique, grâce à un casque virtuel permettant de participer à des quizz ainsi qu’à traverser de nombreuses épreuves psychologiques et physiques.

Le jeu est encadré par des personnages virtuels issus de l’Intelligence Artificielle, des « Shiina » (femmes) et des « Shiino » (hommes). Dans un premier temps, quinze personnes sont sélectionnées pour avoir l’opportunité de tester O.S.E. . Puis c’est particulièrement sur l’expérience de Sarha Dufort que les auteurs se focalisent, et pour cause : elle est la présidente de l’Asian Virtual Expo. D’anodines et badines, les questions et épreuves qu’elle va affronter vont devenir de plus en plus gênantes et intrusives. Mais il y a 100 000€ à la clé : cela ne vaut-il pas le coup de tout dévoiler ?

O.S.E. T. 1 - Par Loiki Nihon et Shaos - Tartamudo

Il faut du temps pour entrer pleinement dans l’histoire, et à ce titre on regrettera quelques longueurs durant un bon tiers de ce premier tome, mais on apprécie par la suite d’être presque autant immergé dans cette aventure que ne l’est la joueuse, avec des sentiments contradictoires entre le souhait de comprendre les tenants et les aboutissants de ses agissements et la honte qu’elle aille toujours plus loin dans ses révélations et exhibe ainsi publiquement sa vie privée. On ressent par ailleurs pleinement les ambivalences du personnage principal, et la question reste en suspens : à quels moments est-ce de la réalité ou de la fiction ?

Le projet O.S.E. est bien plus large que ce manga scénarisé par Loiki Nihon et dessiné par Shaos, deux Français. L’ambition, énoncée dès l’élaboration du tome 1 et rappelée pour l’appel à financement du tome 2, est de le décliner sur divers supports. Un roman est ainsi en cours d’écriture tandis que d’autres concepts ne sont pas encore dévoilés. On espère dès lors que sur le rythme de la fin de ce tome 1, plus haletant, que les auteurs ont posé les bases de la suite de cette saga, dont on sait déjà qu’elle sera interdite aux moins de 18 ans.

(par Damien Boone)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Acheter sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

  Un commentaire ?