Omega Men - Par Tom King & Barnaby Bagenda - Urban Comics

28 octobre 2019 0 commentaire
  • Premier grand fait d'arme de Tom King, d'abord annulé faute de vente avant de devenir un best-seller en version reliée, « Omega Men » est une mini-série exceptionnelle sur bien des points, un peu occultée par l'immense succès de « Miracle Man ».

Arrivé chez DC Comics en 2014, en tant que co-scénariste de la série Grayson, Tom King signe Omega Men dès 2015. Malheureusement le premier numéro s’avère un échec retentissant et le titre est annulé au bout de sept épisodes. Cependant des fans se mobilisent et la série est finalement prolongée jusqu’au numéro 12, avant que son TPB [1] ne connaisse un immense succès.

Tous les ingrédients de Miracle Man sont déjà là mais, publié sans doute trop tôt, ce travail expérimental de la part d’un auteur inconnu a failli s’écraser au décollage. Heureusement, les grandes qualités d’ Omega Men, ayant apparemment captivé de nombreux lecteurs.

Il faut reconnaître le côté difficile d’accès du premier épisode, au propos obscur et intello, avec une utilisation du gaufrier pour enfermer les personnages avec leurs pensées, typique de Tom King, tel que nous le connaissons aujourd’hui. Cependant ce début possède un sens du mystère et exerce une fascination qui ne faiblira pas jusqu’au dernier numéro [2].

Omega Men - Par Tom King & Barnaby Bagenda - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Aux confins de l’univers existe le système de Vega, conquis il y a bien longtemps par la Citadelle, un empire galactique qui y exerce une dictature sur laquelle les autres mondes ferment les yeux. Pourquoi ? Vega dispose d’une ressource unique dans tout l’univers, le stellarium, un minerai capable d’empêcher ces mondes d’exploser et de connaître le même sort que Krypton.

Cependant la Citadelle fait face depuis quelques années à un groupe terroriste, les Omega Men, qui met à mal sa gouvernance de Vega, et inquiète donc les autres mondes. Kyle Rayner, le célèbre Green Lantern, ou plutôt White Lantern, se propose d’entrer en contact avec les Omega Men afin d’amener tout le monde à la table des négociations.

Évidemment, rien ne va se passer comme prévu. Kyle va être entraîné malgré lui dans la folie meurtrière de Vega, apprenant à ses dépends que le cycle de la haine n’est pas chose aisée à défaire. Détruire ou être détruit sont-elles les seules options ? La fameuse troisième voie est-elle autre chose qu’une utopie ?

© DC Comics / Urban Comics

En s’inspirant d’un univers et des personnages créés par Marv Wolfman et Joe Staton en 1981 dans le cadre d’un cross-over Green Lantern, Action Comics et The New Teen Titans, Tom King s’approprie les Omega Men pour tisser un récit complexe sur la résistance, le terrorisme, la religion et l’impuissance.

Le travail sur les différentes planètes, cultures et personnages s’avère précis, sans fioriture, entièrement pensé autour des symbolismes et de leur mystère. Monstres et victimes se mélangent dans un récit-puzzle qui met du temps à se dévoiler, et une métaphysique qui peut paraître parfois un peu pompeuse, mais qui sonne juste grâce à un équilibre constant entre haine et amour.

C’est sans doute là que réside la grande force de cette histoire : la sophistication mise au service d’un sujet sans réponse satisfaisante, aussi simple qu’inextricable, où la complexité se partage à l’absurdité de positions par nature irréconciliables.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Omega men. Scénario : Tom King. Dessin : Barnaby Bagenda, Toby Cypress, Ig Guara & Collectif. Traduction Jérôme Wicky. Urban Comics, collection "DC Deluxe". Sortie le 14 juin 2019. 296 pages. 22,50 euros.

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

[1Trade Paper Book - version reliée en volume. NDLR.

[2Omega Men contient les épisodes suivants :
- Omega Men #1-12 (juin 2015 à mai 2016)

  Un commentaire ?