Omnopolis – T3 : Vieille Cicatrice – Par Lainé & Geyser – Bamboo

31 mars 2009 0 commentaire
  • Mettant en scène l'apothéose du conflit entre les sœurs de la Lame, les frères du Calice et les forces de l’ordre, {Vieille Cicatrice}, troisième et dernier tome d'{Omnopolis} offre un final confus et mal construit. Dommage.

Impossible de fournir un résumé cohérent de ce dernier tome, tant l’histoire est décousue. Alors évoquons juste les deux principaux fils conducteurs : Charlie Chevrolet et l’aboutissement des recherches du bibliothécaire Guderian. Le premier se retrouve, après sa chute dans le puits du temps, dans un univers parallèle avec Marika, une autre sœur de la Lame, alors que le second teste son nouveau pouvoir issu de l’ouverture de portes dimensionnelles avec tout le reste de l’univers et entre ainsi en offensive contre les forces de l’ordre, autre réelle puissance d’Omnopolis.

Omnopolis – T3 : Vieille Cicatrice – Par Lainé & Geyser – Bamboo
Omnopolis – T3 : Vieille Cicatrice – Par Lainé & Geyser – Bamboo

Un final au scénario mal découpé ou plutôt trop découpé. Jean-Marc Lainé nous y balade constamment du présent au passé ou l’inverse et ces variations temporelles, à force, perdent un lecteur qui ne sait justement plus trop où il se situe dans le temps et dans l’histoire. Un troisième et dernier tome, qui en comparaison des deux premiers, propose aussi un rythme d’actions moins soutenu.

Mise à part cette fin relativement décevante, Omnopolis reste une histoire agréable de science-fiction. Un attrait qu’elle doit particulièrement au dessin rythmé et efficace de Geyser. Grâce à la richesse de son univers et à son action à toute épreuve, cette série mérite donc, malgré tout, d’être connue par les amateurs du genre.

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?