Only Two - P.I.L.O.T.E. - Par Jérôme - Microcosme

26 juillet 2015 0
  • Il y a une vie à côté des éditeurs classiques. Les sites de crowfunding, la lecture en ligne, les sites dédiés et l'auto-édition permettent à certains auteurs d'émerger pour véhiculer leur propre style (Voir [notre article à ce sujet->art18311]. Jérôme et son "Only Two" en sont un excellent exemple !

"Des cons, du cul, du sang. La vie, tout simplement." Voilà comment le graphiste et auteur de BD Jérôme définit sa série Only Two. [1] Il faut pourtant éviter les raccourcis pour bien comprendre les multiples ramifications scénaristiques de cet univers. Le récit se déroule à plusieurs époques et met surtout en scène le destin tragique de son héroïne Rackel.

Il débute en 1521 alors qu’un villageois lettré et d’une beauté sans égale demande à un mystérieux maître centenaire de lui apprendre le kung-fu. Son intronisation débute avec Rackel, une "jeune" femme qui utilise la téléportation, voit certaines personnes décédées et peut faire apparaître une épée de son poignet. Comme le maître Wang, elle est immortelle, ce qui représente un sérieux handicap à l’amour qu’elle va vouer à ce villageois, Jean-Chilles.

Only Two - P.I.L.O.T.E. - Par Jérôme - Microcosme

Près de cinq-cents ans plus tard, la même Rackel est devenu une étrange inspectrice de police. En effet, au sein de la petite station balnéaire à l’apparence indolente, un homme sombre porteur du même tatouage magique que Rackel procède à des enlèvements et des lobotomisations pour constituer une armée de décérébrés. Qui se cache derrière le masque de ce manipulateur qu’un pseudo-mafieux et la police municipale ne parviennent pas à renverser ? Un ancien amour de Rackel ?

Fantastique, thriller, romance, et humour se mêlent au gré des pages d’Only Two. Et des pages, il y en a, car ce récit P.I.L.O.T.E. propose donc 250 pages de lecture ! Il s’agit donc d’une intégrale qui réunit les deux premiers tomes parus en 2012 chez Amilova.com et le complète des quatre derniers chapitres de 20 pages. La transmission parentale reste également un des fils conducteurs d’Only two. L’auteur démontre comment "Les enfants peuvent être conditionnés à commettre des actes malsains s’ils ont été mal entourés ou ont eu des parents qui les ont traumatisés dans leur jeunesse." (voir l’interview ci-dessous :)

Réalisé sur une longue période, le graphisme évolue au long du récit, pour le plaisir du lecteur. Comme l’explique son auteur Jérôme, cette évolution est volontaire, afin de jouer sur les apparences et les convenances ! L’auteur parvient avant tout à convaincre avec le fond de son récit, grâce (ou malgré) l’apparence douce folie qui domine ses personnages. Si Jérôme emprunte beaucoup de codes du manga, son écriture profite des multiples courants pour tenir le lecteur en permanence en haleine, et l’on quitte progressivement l’humour bon enfant, pour se focaliser sur le destin plus dramatique de son héroïne Rackel, et des autres personnages aux pouvoirs surprenants.

Excepté quelques rares pages superflues, la trame d’Only Two est ultra-construite et séduit par son mélange de styles et sa dérision omniprésente. Son second degré l’adresse à un public adulte multiculturel qui pourra apprécier les nombreuses références sans se formaliser de quelques détours scénaristiques. Le format un peu plus grand qu’un manga et l’épaisseur du recueil n’empêche pas l’auteur d’être généreux dans chaque planche : elles totalisent régulièrement plus de huit cases, ou permettent un découpage audacieux pour servir le récit.

Pour faire vivre son univers transmédia, Jérôme utilise les nouvelles technologies : son site Internet où la grande majorité des albums sont en lecture gratuite, albums auto-édités disponibles à un prix très abordable, diffusion de web-séries sur YouTube et bien d’autres moyens de communication.

Mais c’est le financement participatif qui a principalement permis de publier ces récits et de faire vivre l’univers de la série. Après avoir publié les deux premiers albums avec Amilova.com, Jérôme se tourne vers Ulele.com. En octobre 2014, il atteint les 4000 € nécessaires pour publier la troisième partie de l’introduction de son univers, ainsi que cet album P.I.L.O.T.E. qui regroupe les trois parties. En mars 2015, il atteint 126% du financement nécessaire pour publier trois albums (deux sont en lecture en ligne, voir ci-dessous) :

- le premier hors-série de 180 pages Le Passé de Rackel, qui revient en détail sur les événements précédant ceux du P.I.L.O.T.E.. L’humour n’y fait plus que de rares apparitions, afin de céder la place au drame et à la psychologie des personnages. Le destin et la parentalité dominent le récit, de quoi donner un réel aperçu des capacités de Jérôme en la matière.

- Le graphisme de l’auteur se développe également dans un récit hentaï intitulé Seule, dans lequel l’héroïne Rackel tente de distinguer l’amour du désir dans les bras de son "premier" mari Florentin (voir Le Passé de Rackel).

- Le troisième album est La naissance d’un héros, un recueil humoristique de 140 pages dans lequel l’auteur a rassemblé toutes les illustrations, bandes dessinées et romans photos qu’il a réalisés pour motiver les lecteurs à financer ses albums. En effet, pour vivre et faire vivre ses projets de fiancement, il faut en permanence être sur la brèche, et démontrer sa motivation et sa singularité pour sortir du lot. C’est ainsi que Jérôme s’est inventé un agent, M Pompiche, qui paie de sa personne pour palier au fait que son auteur n’ait pas trouvé grâce aux yeux d’éditeurs plus traditionnels. Humour et révélation sur le milieu du crowfunding se mélangent dans une sarabande sulfureuse !

L’aspect collectif du financement entraîne également d’autres auteurs à se passionner pour le projet de leur collègue. C’est ainsi qu’un premier collectif Only Two est né, rassemblant onze récits écrit par Jérôme et dessinés par d’autres auteurs.

Ces petites histoires se greffent sur la trame générale en apportant des compléments intéressants, mais permettent surtout de repérer de nouveaux graphismes ou d’imaginer comment la série-mère aurait pu dévier si le dessin en avait été radicalement différent. L’édition de ce nouvel album bonus est une fois de plus proposé sur Ulele. Il reste 15 jours pour réunir le montant nécessaire. N’hésitez à le soutenir si le cœur vous en dit.

Grâce au Crowfunding et à ses multiples vidéos sur YouTube, Jérôme est parvenu à donner une nouvelle dimension à son projet. Fort de la cohérence actuelle, il travaille maintenant au prochain album d’Only Two ; l’Appel. Issu de la nouvelle vague et multipliant les références, Only Two réserve encore de belles surprises !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

D’Only Two, lire gratuitement en ligne :
- le P.I.L.O.T.E.
- l’Hors-série Le Passé de Rackel
- le collectif
- la Naissance d’un héros, ou les tribulations d’un agent de papier.

Acheter ces albums ou obtenir plus de renseignements sur cet univers sur le site d’Only Two.
Lire la présentation de la série

[1Diplômé de l’école des Beaux-Arts à Tournai, Jérôme Morel a signé également dix autres albums de bande dessinée en dehors du projet Only Two : Danse ! (5 tomes, sixième à paraître en septembre) chez Jungle, Succubus Bloodstones (1 tome - série en cours) chez Yil, Imperfect (1 tome - série en cours) chez GDBM, etc.

  Un commentaire ?