Opération #jaimemalibrairie : déclarez votre amour à vos libraires BD

15 juin 2020 0 commentaire
  • Cette année, pour la 6e année consécutive, les lecteurs de Paris et d’Île de France, jusqu’au 26 juin 2020, déclarent leur amour pour la librairie indépendante. Aux orties, le confinement ! À nous les livres !

Opération #jaimemalibrairie : déclarez votre amour à vos libraires BDÀ Paris et en Ile de France, la marraine de cette édition est Leïla Slimani et Catherine Meurisse en a fait l’affiche.

La chose est nécessaire car, ouverte depuis le 11 mai, la librairie avait un moment repris les couleurs après cette trop longue crise sanitaire. C’était « Noël tous les jours ! » nous confiait discrètement un éditeur il y a trois semaines. Mais après une première semaine embellie, la baisse se fait sentir : l’inquiétude face à l’avenir est toujours là.

Invitation est faite à déclarer votre amour à votre libraire de quartier. Comment ? En écrivant, en dessinant, en chantant, en jouant un instrument, en dansant que sais-je ? pour exprimer votre joie de retrouver votre librairie. Dans tous les cas, tenez en main ou sur un pupitre, mais en tout cas bien en vue, le livre que vous lisez en ce moment… Une photo, un dessin, une vidéo... Cela fait, postez le résultat sur les réseaux sociaux avec le #jaimemalibrairie en citant le nom de votre libraire favori. Vous pouvez en poster plusieurs !

Beau comme le Beaudelaire d’Yslaire. Didier Pasamonik aime la librairie Le Genre Urbain à Paris 20e.

L’opération concerne ici l’Île de France mais nous, chez ActuaBD.com, nous demandons à nos plus de 100.000 lecteurs qui nous lisent un peu partout dans le monde, de suivre le mouvement.

Tout le monde peut participer : vos conjoints, vos parents, vos enfants, votre voisin de palier, votre poney ou votre teckel ! Faites la fête au livre, célébrez la BD et communiquez votre joie de la BD retrouvée ! Postez ! Postez ! Et en plus du #jaimemalibrairie, que ce soit sur Facebook, sur Twitter, sur Instagram ou Linkedin, ajoutez le #ActuaBD, cela nous permettra de vous partager.

Jacques Schraûwen : ma librairie de référence ? Forbidden World, rue de Tamines, à Bruxelles
Un peu de Punch dans la bibliothèque de Jaime Bonkowski De Passos. Sa librairie de référence ? Mille Sabords à La Rochelle !
Laurent Melikian et "Knock Out", le nouveau Reinhard Kleist, chez Casterman. Sa librairie préférée est BDNet Bastille, 26 rue de Charonne, Paris 11.
Photo : Pablo Yanover
Frédéric Hojlo dans la librairie indépendante Maipiù à Tonnerre, Bourgogne. Quant à l’album de Placid, c’est (pas) Rien, aux Requins Marteaux.
Photo : Camilla Patruno
Patrice Gentilhomme passe sa nuit (de lecture) à Rome. Sa librairie préférée est la librairie Labbé, Rue Porte Chartraine à Blois.
Marianne St-Jacques, notre chroniqueuse outre-Atlantique, lit L’Agent Jean. Ses librairies préférées sont : Le coin du livre et La librairie du soleil, les deux seules librairies francophones à Ottawa au Canada.
Lise Lamarche avec le dernier Funérailles de Florent Maudoux. Sa librairie de référence : Expérience, place Antonin Poncet, à Lyon
Adrien Laurent aime la librairie La Galerne au Havre.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?