Écoutez les interviews et émissions d'ActuaBD
Apple Podcast Spotify Podcast Google Podcast

Opération vent printanier (1ère partie) - Par Wachs & Richelle - Casterman

  • Après la réussite de {Secrets Bancaires}, Richelle et Wachs font à nouveau équipe pour une histoire en deux parties évoquant l'occupation allemande en France, la traque des Juifs et la vie sous le joug nazi.

Paris, début 1941. Les nazis sont là, et le marché noir plane au-dessus des foyers. Dans ce quotidien morne de contestation velléitaire, plusieurs générations font face et prennent position.

Les uns soutiennent ouvertement Pétain, d’autres tentent de profiter financièrement de la situation, les plus vieux s’inquiètent, et la police collaborationniste n’est jamais loin, mais elle aussi, assez contrastée.

Paris sous la neige, sous la pluie, plongée dans la nuit... Les auteurs ont choisi leur atmosphère pour mieux cerner encore ces années noires. Sans vouloir donner un cours d’histoire au lecteur, ils rappellent des faits parfois peu connus, notamment la stratégie allemande consistant à acheter tout et n’importe quoi à l’aide de "bureaux d’achat" pour asphyxier l’économie...Le tout avec l’argent versé par Pétain au titre des indemnités négociées au moment de l’armistice.

La galerie de personnages créés par Wachs et Richelle restitue de façon vivante et prenante cette quotidienneté du Paris de l’époque. Wachs brille dans sa peinture de la capitale. Ses images fourmillent de détails et les visages qu’il capte ne s’oublient pas. Ses femmes en particulier, très proches ici de l’attention amoureuse d’un Warnaut.

Rompu aux ficelles romanesques, Richelle focalise la sympathie du lecteur sur un jeune homme qui commence par commercer avec l’occupant avant d’accepter la main tendue d’un policier plutôt vertueux.
La révélation de la toute dernière image de l’ultime page de ce premier tome nous plonge dans ce qui semble dominer la suite : la rafle des Juifs, consciencieuse et ordonnée.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD