Orphelins T2 - Par Roberto Recchioni, Gigi Cavenago et Alessandro Bignamini - Glénat Comics

Par Marco ZANINI 16 octobre 2015 
La quête de vengeance de l'Humanité se poursuit à travers les étoiles, au sein d'un deuxième tome qui se complaît dans les manigances et la manipulation. Et au cœur de tout ça, les auteurs ménagent le lecteur en entretenant le mystère qui entoure la fin du monde...

La guerre des Orphelins se poursuit sur le monde ennemi et voit naître de nouvelles difficultés. Comment vaincre les mystérieux spectres qui peuplent cette planète, apparaissent et disparaissent comme bon leur chante en plein cœur du camp adversaire et semblent indétectables à toute forme de technologie que les militaires déploient ?

Très avare en terme de révélations sur la nature exacte de la menace, ce cadre oppressant va surtout servir à l’exploration des personnalités qui composent notre petit groupe d’enfants soldats prodiges. Après deux premières parties qui nous avaient permis de mieux cerner les personnalités de "Boy-scout", leader protecteur et bienveillant, et ’"Ange gardien", belle jeune fille dissimulant une soif de sang et un désir de vengeance virulent, ce deuxième tome s’attarde sur deux autres membres de l’équipe, joliment surnommés "Pistolero" et "La Morveuse".

Orphelins T2 - Par Roberto Recchioni, Gigi Cavenago et Alessandro Bignamini - Glénat Comics
Un deuxième tome qui nous laisse entrapercevoir les contours d’un couple dysfonctionnel, unis dans l’adversité pour le meilleur et pour le pire.
© Glénat Comics

C’est avec un schéma similaire au précédent que Roberto Recchioni fait les présentations, en découpant chaque partie de son histoire en deux phases. Une première continue d’explorer la jeunesse et la formation rigoureuse des enfants sur Terre alors que dans un second temps nous nous projetons quelques années plus tard sur la planète qui a mystérieusement provoqué l’annihilation de l’Humanité et tentons de percer et comprendre les défenses des autochtones à travers le regard et les actions d’une bande de gamins qui ont bien grandi. L’intérêt de l’exercice étant bien entendu de voir des intrigues du passé s’entrechoquées avec celles du présent et qui donnent lieu à des révélations surprenantes et élèvent les enjeux du récit. Une narration très mécanique qui parvient à capturer l’attention du lecteur.

L’aspect graphique de l’album reste une nouvelle fois l’élément faible de l’album, notamment la première partie qui est illustrée par Gigi Cavenago qui nous livre une copie assez fade qui manque cruellement d’impact, surtout lorsque l’histoire nous entraîne sur le champs de bataille. La deuxième s’en tire un poil mieux grâce à quelques visuels et paysages très réussis, Alessandro Bignamini, que nous retrouvions déjà aux illustrations du premier tome, s’en servant pour rendre l’ensemble assez immersif en plus de quelques plans à la première personne hérités des jeux vidéo "à l’américaine" qui nous plongent directement dans l’action. Un point de vue qui fonctionne à merveille mais hélas trop rarement utilisé.

Un récit de SF saupoudré d’éléments de thriller qui confirme l’intérêt que l’on porte à l’œuvre, il ne nous reste désormais plus qu’à attendre la suite d’ores et déjà programmée pour janvier prochain, suivant un rythme de publication toujours aussi effréné.

Les Orphelins suite aux expériences militaires abandonnent peu à peu leur humanité pour sombrer dans une forme de monstruosité.
© Glénat Comics

(par Marco ZANINI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

Orphelins T2 : "Les Esprits de l’ombre". Scénario : Roberto Recchioni. Dessin : Gigi Cavenago (troisième partie) et Alessandro Bignamini (quatrième partie). Traduction Aurore Schmid. Sortie le 14 octobre 2015. 192 pages. 14,95€.

Lire un extrait de Orphelins T2
Lire la chronique du T1
Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Glénat
 
CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Marco ZANINI  
A LIRE AUSSI  
Comics  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD