Paddle .. My name is Kid Paddle - Kid Paddle n° 8 - Midam - Dupuis

9 décembre 2002 0
  • Avec Gaston Lagaffe, Titeuf et les premiers Petit Spirou, Kid Paddle est une des rares séries où l'on peut encore s'étrangler de rire à la lecture des gags. Ce huitième album ne déroge pas à cette règle, et il faut aller l'acheter sans hésiter.

Quand on y pense, c’est vrai que la vie de Kid Paddle ressemble beaucoup à celle de 007… à quelques détails près : pour cet espion qui jouait, la devise serait plutôt vivre et laisser pourrir. Mais cet homme au joystick d’or doit aussi contrer les plans de docteur No, alias son père, qui lui dit toujours non. Quant à sa sœur, surnommée Blorkfinger, si elle n’est pas vraiment belle, elle reste aussi cruelle et vicieuse qu’une James Bond girl. Surtout s’il s’agit de dénoncer ses derniers méfaits… Heureusement que Kid peut compter sur le génial inventeur Big Bang, son Q à lui, pour le tirer de mauvais pas. Horace, lui, se verrait plutôt dans le rôle de Money Penny. Ou de l’Aston Martin. Mais ça, c’est une autre mission… En tout cas, retenez bien son nom : Paddle, Kid Paddle. Et veuillez noter que sa grenadine, il la préfère frappée, non secouée !

(par JLM)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

On compare souvent Kid Paddle à Titeuf. Bien que cette série met en scène deux enfants du même âge, leurs préoccupations ne sont pourtant pas les mêmes. Ce sont deux garnements, mais si Titeuf est plus préoccupé par le sexe, Kid Paddle, lui, préfère les jeux vidéos (les plus trash possibles) ou ennuyer sa sœur. Cela donne des gags bien torchés, percutants, et tant les enfants que les adultes peuvent y trouver leur bonheur. Une des meilleures séries d"humour de l’éditeur de Charleroi, à privilégier dans vos achats de Noël.

  Un commentaire ?