Pain d’alouette (première époque) - par Christian Lax - Futuropolis

25 novembre 2009 0 commentaire
  • Dans la continuité de [l'Aigle sans orteils->http://www.actuabd.com/L-Aigle-Sans-Orteils-Par-Christian-Lax-Dupuis-Aire-Libre] (paru en 2005) plongeant dans la légende du Tour de France, le premier tome du diptyque de Lax mêle chronique sociale et contexte historique fort : après la première guerre mondiale, le monde des mineurs rêve de gloire cycliste, avec en toile de fond des affrontements politiques qui annoncent les bouleversement à venir.

Le vélo, il connaît, Christian Lax. Evoquer ses légendes, les souffrances des montées de col, les noms oubliés de la grande boucle, n’est pas un problème pour ce véritable spécialiste.
Mais Pain d’alouette va plus loin, en mettant systématiquement en parallèle la dureté du travail de la mine et celle des courses comme le Tour de France ou le mythique Paris-Roubaix.
La galerie de personnages qui évoluent dans cet album montre bien l’état des mentalités en 1919 : on trime à la mine et on rêve d’exploits sportifs, alors qu’ailleurs les courants politiques s’affrontent pour envisager l’avenir du pays.

Avec un profond ancrage social, Lax se rapproche de son partenaire Franck Giroud ou encore des ouvrages de Baru et Davodeau. Une troisième voie narrative fait office de fil conducteur -en particulier vers la deuxième époque- : l’avenir de deux jeunes filles maltraitées dans un orphelinat totalement passéiste qui voit l’éducation comme un ensemble de contraintes. Des enfants dont le sort est intimement lié à ces mineurs mordus de vélo...

Pain d'alouette (première époque) - par Christian Lax - Futuropolis

Parfaitement documenté et mis en images avec une palette douce dominée par le sépia et le gris, Pain d’Alouette peut se placer d’emblée aux côtés d’une série aussi réussie que Louis la Guigne. Et viser, du coup, une véritable valeur de témoignage d’époque.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?